Martin Kabwelulu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Martin Kabwelulu
Fonctions
Ministre des Mines
En fonction depuis le 5 février 2007
Président Joseph Kabila
Premier ministre Antoine Gizenga, Adolphe Muzito, Augustin Matata Ponyo
Gouvernement Gizenga I, Gizenga II, Muzito I, Muzito II, Muzito III, Matata I, Matata II
Biographie
Nationalité Congolais (RDC)
Parti politique Parti lumumbiste unifié
Profession Homme politique

Martin Kabwelulu Labilo est un homme politique congolais (République démocratique du Congo), membre du Parti lumumbiste unifié (PALU).

Carrière[modifier | modifier le code]

Martin Kabwelulu Labilo devient ministre des mines le 5 février 2007 sous le gouvernement mené par Antoine Gizenga, jusqu'au 25 novembre 2007, [1]. Il conserve se poste après le remaniement du 26 octobre 2008 dans le gouvernement Gizenga II, et dans les gouvernements suivants: Muzito I, Muzito II, Muzito III, Matata I, Matata II.

En février 2011, Kabwelulu négocie avec les banques sud-africaines à la recherche de $ 150 millions afin de remettre sur le marché la Société minière de Bakwanga (MIBA), fermée en novembre 2008. MIBA est dirigée à 20 % par la société Mwana Africa[2]. En mai 2011, Kabwelulu, également ministre des transports à cette période, annonce un plan de $ 600 millions sur cinq ans afin de construire 700 km de voie ferroviaire dans les zones minières au sud de la République démocratique du Congo. Le projet est payé par la banque mondiale et le gouvernement congolais. Un accord signé avec la Chine en 2009 permettrait de couvrir $ 200 millions du coût financier[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Ngwawi, « Kabila names coalition government for DRC », Southern Africa News Features,‎ 11 février 2007 (consulté le 17 novembre 2011).
  2. Antony Sguazzin and Michael J. Kavanagh, « Congo Seeks South Africa Bank Funds for Diamond Mines », Bloomberg,‎ 9 février 2011 (consulté le 17 novembre 2011).
  3. Michael J. Kavanagh, « Congo Starts $600 Million Rehabilitation of Railroad Network », Bloomberg,‎ 12 mai 2011 (consulté le 17 novembre 2011).