Martin J. Sherwin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Martin J. Sherwin est un historien américain. Il rédige surtout sur l'histoire du développement de l'énergie nucléaire et la prolifération nucléaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Martin Sherwin reçut son B.A. du Dartmouth College aux États-Unis et son Ph.D. en histoire de l'université de Californie à Los Angeles. Longtemps, il occupa la chaire Walter S. Dickson en anglais et histoire américaine à l'université Tufts[1] jusqu'à sa retraite en mai 2007.

Sherwin rédigea A World Destroyed: Hiroshima and its Legacies, paru la première fois en 1975, qui obtint le Stuart L. Bernath Prize, ainsi que l’American History Book Prize de la National Historical Society.

En 2005, Kai Bird et Martin J. Sherwin publièrent American Prometheus: The Triumph and Tragedy of J. Robert Oppenheimer, une biographie de Robert Oppenheimer. Pour cet ouvrage, ils reçurent (1) le National Book Critics Circle Award pour une biographie en 2005[2], (2) le prix Pulitzer de la biographie ou de l'autobiographie en 2006[3] et (3) le Duff Cooper Prize pour « un essai en histoire, en sciences politiques ou une biographie » en 2008 [4]. Sherwin travailla sur le livre pendant deux décennies avant que Bird, en tant qu'écrivain, ne se joigne à lui pour rassembler les parties en un seul document.

En 2013, Sherwin fait partie du conseil d'administration du magazine The Nation, auquel il contribue régulièrement. Lorsqu'il travailla à l'université de Princeton, il enseigna et supervisa la thèse de Katrina vanden Heuvel (en), qui occupe le poste de rédacteur en chef de The Nation. En 2013, il est professeur émérite de l'université Tufts[5]. Il est également professeur à l'université George Mason[6].

En 2013, il demeure à Washington, D.C. avec sa femme Susan. Leur fille détient un baccalauréat et est professeur à Tufts.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Martin J. Sherwin » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Mark Sullivan, « Burned by the Sun », Tufts Magazine, Université Tufts,‎ Winter 2006 (lire en ligne)
  2. http://bookcritics.org/awards/past_awards
  3. http://www.pulitzer.org/citation/2006-Biography-or-Autobiography
  4. http://www.theduffcooperprize.org/past-duff-cooper-prize-winners
  5. (en) Department of History, « Faculty, Alphabetical Listing, Core Faculty », Tufts University,‎ 2013 (consulté le 27 novembre 2013)
  6. (en) GMU, « People Finder », George Madison University,‎ 2013 (consulté le 4 août 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]