Martin-chasseur à collier blanc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Martin-chasseur à
collier blanc

Description de cette image, également commentée ci-après

Todiramphus chloris humii

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Coraciiformes
Famille Alcedinidae
Genre Todiramphus

Nom binominal

Todiramphus chloris
(Boddaert, 1783)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Martin-chasseur à collier blanc (Todiramphus chloris) est une espèce d'oiseau de la famille des Alcedinidae.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit essentiellement de la pêche : Depuis une haute branche, il repère ses proies dans l'eau, puis il plonge et les saisit avec son bec aiguisé.
Il attrape ainsi petits poissons (gobies…), des têtards ou bien des crustacés (comme de petits crabes (voir photo),les crevettes roses ou encore les bernards l'hermite). Pour ces derniers, il doit d'abord leur briser la carapace contre les branches ou les pierres. Il peut aussi manger des animaux terrestres comme de petits reptiles (lézards, petits serpents…) ou encore des invertébrés (notamment des insectes, des vers de terre…).

Il arrive, bien que rarement, qu'il dérobe la nourriture à d'autres oiseaux tels que les hérons.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Todiramphus chloris abyssinicus (Pelzeln, 1856)
  • Todiramphus chloris alberti (Rothschild & Hartert, 1905)
  • Todiramphus chloris albicilla (Dumont, 1823)
  • Todiramphus chloris amoenus (Mayr, 1931)
  • Todiramphus chloris armstrongi (Sharpe, 1892)
  • Todiramphus chloris azelus (Oberholser, 1919)
  • Todiramphus chloris bennetti (Ripley, 1947)
  • Todiramphus chloris brachyurus (Mayr, 1931)
  • Todiramphus chloris chloris (Boddaert, 1783)
  • Todiramphus chloris chloropterus (Oberholser, 1919)
  • Todiramphus chloris colcloughi (Mathews, 1916)
  • Todiramphus chloris collaris (Scopoli, 1786)
  • Todiramphus chloris colonus (Hartert, 1896)
  • Todiramphus chloris davisoni (Sharpe, 1892)
  • Todiramphus chloris erromangae (Mayr, 1938)
  • Todiramphus chloris eximius (Mayr, 1941)
  • Todiramphus chloris humii (Sharpe, 1892)
  • Todiramphus chloris juliae (Heine, 1860)
  • Todiramphus chloris kalbaensis (Cowles, 1980)
  • Todiramphus chloris laubmannianus (Grote, 1933)
  • Todiramphus chloris mala (Mayr, 1935)
  • Todiramphus chloris manuae (Mayr, 1941)
  • Todiramphus chloris marinus (Mayr, 1941)
  • Todiramphus chloris matthiae (Heinroth, 1902)
  • Todiramphus chloris melanodera (Mayr, 1931)
  • Todiramphus chloris novaehiberniae (Hartert, 1925)
  • Todiramphus chloris nusae (Heinroth, 1902)
  • Todiramphus chloris occipitalis Blyth, 1846
  • Todiramphus chloris orii (Taka-Tsukasa & Momiyama, 1931)
  • Todiramphus chloris ornatus (Mayr, 1931)
  • Todiramphus chloris owstoni (Rothschild, 1904)
  • Todiramphus chloris palmeri (Oberholser, 1919)
  • Todiramphus chloris pavuvu (Mayr, 1935)
  • Todiramphus chloris pealei (Finsch & Hartlaub, 1867)
  • Todiramphus chloris pilbara (R.E. Johnstone, 1983)
  • Todiramphus chloris regina (Mayr, 1941)
  • Todiramphus chloris sacer (Gmelin, 1788)
  • Todiramphus chloris santoensis (Mayr, 1931)
  • Todiramphus chloris solomonis (E.P. Ramsay, 1882)
  • Todiramphus chloris sordidus (Gould, 1842)
  • Todiramphus chloris sororum (I.C.J. Galbraith & E.H. Galbraith, 1962)
  • Todiramphus chloris stresemanni (Laubmann, 1923)
  • Todiramphus chloris tannensis (Sharpe, 1892)
  • Todiramphus chloris teraokai (Kuroda, 1915)
  • Todiramphus chloris torresianus (Mayr, 1931)
  • Todiramphus chloris tristrami (E.L. Layard, 1880)
  • Todiramphus chloris utupuae (Mayr, 1931)
  • Todiramphus chloris vicina (Mayr, 1931)
  • Todiramphus chloris vidali (Sharpe, 1892)
  • Todiramphus chloris vitiensis (Peale, 1848)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :