Martial Célestin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Martial Célestin
Fonctions
1er Premier ministre d’Haïti
9 février 198820 juin 1988
(4 mois et 14 jours)
Prédécesseur Aucun
Successeur René Préval
Ministre de la Justice
12 février 198820 juin 1988
Président Leslie Manigat
Premier ministre Lui-même
Prédécesseur François Saint-Fleur
Successeur Fritz Antoine
Biographie
Nom de naissance Martial Lavaud Célestin
Date de naissance 4 octobre 1913
Lieu de naissance Ganthier (Haïti)
Date de décès 4 février 2011 (à 97 ans)
Lieu de décès Port-au-Prince (Haïti)
Nationalité haïtienne
Profession Avocat, diplomate, professeur

Martial Célestin
Premiers ministres haïtiens

Martial Lavaud Célestin dit Martial Célestin, né à Ganthier (Haïti) le 4 octobre 1913 et mort le 4 février 2011[1] est un avocat, professeur et diplomate haïtien, ministre puis Premier ministre de février à juin 1988.

Études et carrière[modifier | modifier le code]

Martial Célestin fait des études de droit et de sciences économiques à la faculté de Droit de Paris et devient avocat en 1936.

En 1950, il commence une carrière de diplomate à l'ambassade d'Haïti à Paris jusqu'en 1953 où il est nommé assistant au ministère des Affaires étrangères, puis secrétaire général en 1956.

Sa carrière est éclipsée sous la dictature des Duvalier (père et fils).

En 1977, il est élu bâtonnier de l'Ordre des avocats du Barreau de Port-au-Prince, après avoir été membre du Conseil, et en 1978, il est nommé professeur à l'université d'État d'Haïti, poste qu'il conservera jusqu'en 1986.

Entre 1978 et 2005 : il continuera d'enseigner, comme professeur de droit rural à la Faculté de Droit de Port-au-Prince, professeur à l’Université Jean-Price-Mars, professeur de droit à l’Académie militaire et professeur à l'Académie nationale diplomatique et consulaire.

Premier ministre[modifier | modifier le code]

Le 9 février 1988, le président Leslie Manigat le choisit comme Premier ministre. Il occupera également le poste de ministre de la Justice. Mais le 20 juin 1988, son gouvernement est renversé par un coup d'État et le poste de Premier ministre est aboli.

Il meurt à 97 ans, le 4 février 2011.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Docteur Honoris Causa (Droit) de l’Université Jean Price Mars
  • Docteur Honoris Causa (Droit) de l’Union des universités privées d’Haïti

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Officier de la Légion d'honneur en France
  • Commandeur de l’Ordre International Pétion et Bolivar
  • Commandeur de l’Ordre national Honneur et Mérite Haïti
  • Médaille de Vermeil de la société « Arts, Sciences et lettres » de Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès de l’ancien Premier ministre Martial Célestin, 97 ans », Radio Kiskeya (radiokiskeya.com),‎ 4 février 2011 (consulté le 5 février 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]