Martín Bustos Moyano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bustos.

Martín Bustos Moyano

alt=Description de l'image USO-AB - 20131221 - Martín Bustos Moyano.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Martín Javier Bustos Moyano
Naissance 12 juillet 1985 (29 ans)
à Córdoba (Argentine)
Taille 1,86 m
Position Ailier, Arriere
Carrière en junior
Période Équipe  
1999-2009 Córdoba Athletic Club
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2009-2010
2010-2013
2013-
Pampas XV
Montpellier
Bayonne
5 (31)[1]
66 (713)[1]
28 (285)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2008 - Drapeau : Argentine Argentine 3 (43)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 2 juillet 2013.

Martín Bustos Moyano, né le 12 juillet 1985 à Córdoba, est un joueur de rugby à XV argentin évoluant au poste d'ailier ou d'arrière. Il signe au mois de juillet 2010 un contrat d'une année (+ une en option) avec le Montpellier Hérault rugby. Depuis 2013 il joue au club de l'Aviron bayonnais[2],[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il joue son premier match de Top 14 le 28 août 2010 contre Perpignan au stade Aimé-Giral (victoire de Montpellier 16 à 6). Lors de cette rencontre, il est titulaire à l'aile et buteur de l'équipe (2 pénalités et 1 transformation). Lors du match suivant, pour la réception du Stade toulousain (champion d'Europe en titre) au stade Yves-du-Manoir, il est titularisé à l'aile et inscrit les 22 points de son équipe (5 pénalités, 1 essai, 1 transformation), assurant au MHR la victoire (22 à 21) et la place de co-leader du Top 14 après 4 journées.

Le 28 mai 2011, Martin Bustos Moyano ne tremble pas au moment de passer la pénalité de la gagne face au Racing Metro 92 et permet à Montpellier d'accéder à la première finale de son histoire en première division. Grâce à cette pénalité de 39 mètres, excentrée sur la gauche, Montpellier l'emporte 26 à 25 au terme d'un match historique.

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Au mois de mai 2010, il est sélectionné dans le groupe des 40 joueurs appelés à défendre les couleurs de l'Argentine pour les deux tests matchs estivaux mais ne joue pas les rencontres. En revanche, il participe au match de l'équipe A perdu contre la France et marque un des deux essais argentins[4].

  • 12 sélections avec l'équipe argentine de rugby à 7.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Martín Bustos Moyano », sur www.itsrugby.fr (consulté le 14 juin 2011)
  2. (es) Ramiro Guillot, « Bustos Moyano, al Montpellier », sur espndeportes.espn.go.com,‎ 20 juillet 2010 (consulté le 22 juillet 2010)
  3. Guillaume Serres, « Montpellier recrute Moyano », sur www.lefigaro.fr, Le Figaro,‎ 20 juin 2010 (consulté le 21 juillet 2010)
  4. « La France retrouve le succès », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ 19 juin 2010 (consulté le 21 juillet 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]