Mars la bleue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mars la Bleue)
Aller à : navigation, rechercher
Mars la bleue
Auteur Kim Stanley Robinson
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Titre original Blue Mars
Éditeur original Voyager Books
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale avril 1996
ISBN original 0-246-13883-1
Version française
Traducteur Dominique Haas
Lieu de parution Paris
Éditeur Presses de la Cité
Date de parution janvier 1997
Type de média Livre papier
Nombre de pages 768
ISBN 2-258-04428-6
Série La Trilogie de Mars
Chronologie
Précédent Mars la verte
Une vision d'artiste de Mars terraformé centré sur Valles Marineris. Tharsis est visible sur le côté gauche.

Mars la bleue (titre original : Blue Mars) est l'un des romans de Kim Stanley Robinson, publié en 1996, prenant place au sein de La Trilogie de Mars après la colonisation et la terraformation de la planète Mars évoqués dans Mars la rouge (1992) puis Mars la verte (1993).

Publications et traductions[modifier | modifier le code]

L'ouvrage a été publié en français par les éditions Presses de la Cité (ISBN 2-258-04428-6), les éditions France Loisirs (ISBN 2-7441-2909-7) puis enfin les éditions Pocket (ISBN 2-266-12851-5).

Liste des chapitres[modifier | modifier le code]

  1. La montagne de Paon
  2. Aréophanie
  3. Une nouvelle Constitution
  4. Verte Terre
  5. Chez soi, enfin
  6. Ann dans l'Outback
  7. Faire marcher les choses
  8. Le Vert et le Blanc
  9. Histoire naturelle
  10. Werteswandel
  11. Viriditas
  12. Ça va si vite
  13. Procédures environnementales
  14. Le Lac du Phénix

Résumé[modifier | modifier le code]

Mars la bleue tire son titre de l'étape de terraformation qui voit l'augmentation de la pression atmosphérique et de la température jusqu'à permettre l'apparition d'eau liquide à la surface de la planète, formant des rivières et des mers.

Il suit la fin de Mars la verte mais couvre un champ beaucoup plus large que les deux romans précédents, relatant un siècle entier après la Seconde Révolution et montrant la propagation de la colonisation humaine dans tout le système solaire, dans un processus de singularité technologique.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Mars la bleue a remporté le prix Hugo du meilleur roman et le prix Locus du meilleur roman de science-fiction 1997.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Frise chronologique[modifier | modifier le code]