Mars Chocolat France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mars Chocolat France

alt=Description de l'image Mars Inc.svg.
Création 1911
Fondateurs Frank Mars
Personnages clés Franklin Clarence Mars (fondateur)
John Mars (président)
Famille Mars (propriétaires)
Forme juridique Société anonyme (France)
Siège social Drapeau de France Haguenau (France)
Direction Thierry Gaillard
Activité Confiserie, agro-alimentaire
Société mère Mars Incorporated
Effectif 1 100 (2009)
Site web www.mars.com
Chiffre d’affaires en augmentation 702 millions € (2011)[1]
Résultat net 38 782 K € en 2009[2]

Mars Chocolat France (SIRET 49488785400037[3]) est une filiale du groupe MARS Inc. Elle assure les activités « Confiserie de chocolat » et « Crèmes glacées » du groupe pour la France et une partie du marché européen.

Avec plus de 1 100 employés, Mars Chocolat France produit sur les sites de Haguenau et de Steinbourg (Alsace) les marques M&M’s®, MyM&M’s®, Mars®, Milky Way®, Topic® (uniquement pour le marché britannique) et les crèmes glacées pour toute l’Europe. Elle commercialise également les autres marques du groupe comme Snickers®, Twix®, Balisto®, Bounty®, Maltesers® ou encore Skittles®.

En 2009, MARS Chocolat France a réalisé un chiffre d’affaires de 600 millions €. L’entreprise est dirigée depuis 2009 par Thierry Gaillard, ancien directeur général des biscuits LU. La précédente PDG, Nathalie Roos, occupe à présent le poste de Présidente Europe des marchés multi-catégories du Groupe MARS Inc[4].

En 2014, l’entreprise est classée deuxième du palmarès des entreprises où il fait bon travailler en France d’après l’institut Great Place To Work[5].

Historique de l'implantation du groupe en France[modifier | modifier le code]

Entreprise familiale créée par Frank Mars en 1911, date de la fabrication des premiers bonbons au beurre à Tacoma dans l’État de Washington aux États-Unis, le groupe MARS Inc. compte aujourd’hui 66 000 collaborateurs répartis dans plus de 75 pays. Il génère un chiffre d’affaires annuel de plus de $30 milliards.

Son implantation en France date de l’après-guerre. Le second conflit mondial a donné l’occasion aux consommateurs européens de se familiariser avec les produits Mars, lesquels faisaient partie de la ration des soldats américains (barres chocolatées). Dès 1951, la barre Mars est commercialisée en France.

La première usine du groupe dans l’hexagone va cependant être une usine de production d’alimentation animale, construite en 1973 à Saint-Denis-de-l’Hôtel.

Une usine de barres chocolatées et de M&M’S est construite en 1976 à Haguenau en Alsace. Cette installation accueille aujourd’hui le siège social de MARS Chocolat France. L’implantation du groupe dans cette région sera renforcée par la création d’une usine de glace à Steinbourg en 1989.

De Masterfoods France à MARS Chocolat France[modifier | modifier le code]

L’implantation du groupe en France avait reposé sur la création de filiales distinctes (Mars Alimentaire, Unisabi, Doveurope), lesquelles ont été réunies en 2001 sous l’entité Masterfoods France, reprenant le nom de la plupart des filiales de MARS Inc. à travers le monde.

À la fin de l’année 2006, le terme Masterfoods a été remplacé à l’échelle mondiale par le terme historique de Mars dans un effort d’harmonisation des marques et en référence à la famille Mars. Deux nouvelles entités distinctes sont créées : Mars Chocolat France et Mars Petcare and Food France.

Le groupe Mars Inc. compte donc à présent sept filiales françaises :

  • Mars Petcare and Food France
  • Mars Information Service qui possède une unité informatique à Haguenau en Alsace
  • La filiale française du groupe Wrigley, racheté par Mars Inc. en 2008
  • Mars Chocolat France
  • Royal Canin
  • Mars Drinks (Système de distribution de boissons)
  • Mars Fishcare (industrie aquatique)

Implantations et activités de Mars Chocolat France[modifier | modifier le code]

L’activité de Mars Chocolat France repose sur deux sites de production implantés en Alsace.

  • L’usine de Haguenau qui abrite le siège de l’entreprise et ses services administratifs, et qui produit les barres chocolatées Mars® et Topic ® ainsi que les confiseries M&M’s® et MyM&M’s® pour l’ensemble du marché européen. Son personnel dépasse les 700 personnes, dont 220 en production. Plus 60 000 tonnes de produit sorte de cette usine chaque année, dont 73 % pour l'export[6].
  • L’usine de Steinbourg qui produit l’ensemble des crèmes glacées commercialisées par MARS en Europe. Elle emploie 263 associés dont 170 en production.

Cette implantation locale est renforcée par la présence d’une usine d’alimentation animale à Ernolsheim-Bruche et une usine de chewing-gum à Biesheim, faisant du groupe Mars d’un des premiers employeurs privés de la région Alsace.

Le site de Haguenau a la particularité de produire la première confiserie personnalisable d’Europe, myM&M’S, lancée en 2003 aux États-Unis et en 2006 en Europe.

Les marques commercialisées par Mars Chocolat France[modifier | modifier le code]

Les principales marques de produits chocolatés produits ou commercialisés en France par l’entreprise sont : Mars, Twix, Snickers, M&M’S, Maltesers, Bounty, Delight de Mars, Milky Way, Celebrations, Skittles, Topic et Balisto.

Pour la crème glacée, il s’agit des barres glacées Mars, Milky Way, Snickers, Bounty, Twix, Maltesers et M&M’s Crème glacée.

Développement durable[modifier | modifier le code]

Certification du cacao[modifier | modifier le code]

Le 8 avril 2009, Mars annonce une collaboration avec l’ONG Rainforest Alliance afin d’atteindre 100 000 tonnes par an de cacao certifié, c’est-à-dire l’ensemble de la consommation de l’entreprise, d’ici à la fin 2020[7].

Dès 2008, le groupe Mars et l'ONG ont lancé un programme commun de développement en Afrique de l'Ouest, baptisé « Partenariat de Mars pour les communautés africaines de demain du cacao». Par ce partenariat, Mars s'assure une collaboration à long terme des producteurs de cacao partenaires tout en finançant le développement d’hôpitaux ou d’écoles. De son côté, Rainforest Alliance fournit des débouchés commerciaux aux fermiers qui s'engagent à respecter l'environnement [8].

Réduction des déchets[modifier | modifier le code]

Mars s'est engagé à réduire ses déchets de 3 % par an. Cet objectif vaut pour l’ensemble du groupe à l’échelle mondiale.

Dans cette perspective, Mars Inc. et TerraCycle (start-up dont le but est de redonner vie aux déchets non recyclables et les transformer en nouveaux biens de consommation) ont annoncé le 20 avril 2009 un nouveau partenariat. Terracycle va ré-employer les déchets d'emballage liés à la production de Mars U.S afin de les transformer en produits allant des supports pour téléphone portable et housses de protection pour ordinateur portable aux sacs en bandoulière.

Huile de palme certifiée[modifier | modifier le code]

Afin de lutter contre la déforestation liée à la production de l'huile de palme, le groupe Mars s’est engagé à s’approvisionner en huile de palme certifiée dans le cadre du programme RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil) du WWF. Conformément aux objectifs du WWF, Mars vise à utiliser 100 % d’huile de palme certifiée en 2015.

Par ailleurs, l’huile de palme est progressivement réduite ou supprimée des produits Mars au profit d’huiles végétales de tournesol et de colza[9].

Amélioration des caractéristiques nutritionnelles des produits[modifier | modifier le code]

Le lancement d’une nouvelle recette de la barre Mars[modifier | modifier le code]

En 2007, MARS Chocolat France a modifié la recette de la barre Mars afin de l’adapter au marché français. La barre a donc été allégée, passant de 225 à 186 calories. Elle est commercialisée uniquement en France sous le nom « Mars Cœur Fondant » et s’est avéré un succès commercial[10].

La production de cette nouvelle barre est le résultat d’un programme d'investissement de 73 millions € sur trois ans engagé sur le site de production en Alsace[11].

L’échec de cocoaVia[modifier | modifier le code]

En octobre 2008, MARS Chocolat France lance la vente de barres chocolatées en pharmacie. D’abord testée aux Etats-Unis et en Belgique, la barre CocoaVia aurait en effet eu, selon ses promoteurs, la particularité d'aider à lutter contre les maladies cardio-vasculaires du fait d’une forte teneur en flavanol[12].

Cependant, la commercialisation de cocoaVia est stoppée dès 2009.

La réduction des acides gras saturés[modifier | modifier le code]

Le 21 janvier 2010, MARS Chocolat France annonce la réduction significative des matières grasses saturées contenues dans ses principales barres chocolatées. Les barres Mars, Snickers et Milky Way contiendront 40 % à 50 % de gras saturé en moins. Selon l’entreprise, ces nouvelles recettes sont le résultat de 10 millions € d’investissement en recherche et développement[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]