Marla Runyan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marla.

Marla Runyan, née le 4 janvier 1969 à Santa Maria en Californie, est une athlète américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès sa jeunesse, elle se passionne pour le sport, pratiquant le soccer, gymnastique sport qu'elle a découvert en regardant à la télévision Nadia Comaneci lors des jeux de Montréal[1].

À 9 ans, sa perte d'acuité visuelle est expliquée: elle se voit diagnostiquer le syndrome de Stargardt. Devenue officiellement non voyante, elle ne peut voir ce qui est en face d'elle mais elle conserve une vision périphérique.

Elle ne peut se résoudre à abandonner le sport et elle s'oriente alors vers l'athlétisme. Elle commence par le saut en hauteur puis rapidement vers l'heptathlon.

Ses qualités lui permettent de participer aux Jeux paralympiques de 1992 à Barcelone où elle remporte 100 mètres, 200 mètres, 400 mètres et hauteur. Pour l'édition suivante, elle remporte l'heptathlon. Mais ces compétitions sont insuffisantes pour elle; Dès 1996, elle a participé aux sélections américaines, qualificatives pour les jeux d'Atlanta. Elle y termine à la dixième place. Cependant, son temps sur le 800 mètres la pousse à se spécialiser sur cette discipline du demi-fond.

Après une période de blessure, elle revient sur les pistes, remportant le 1 500 mètres des jeux Panaméricains 1999 puis participe aux mondiaux de Séville où elle termine à la 10e place.

L'année suivante, elle réalise son rêve de se qualifier pour les Jeux olympiques de 2000 à Sydney. Elle devient ainsi la première athlète officiellement aveugle à participer aux jeux. Mais, elle ne se contente pas de participer. Elle se qualifie lors des deux premiers tours pour atteindre la finale. Devant un rythme peu élevé qui ne lui convient pas, elle prend la tête de la course. À 400 mètres, les favorites la dépassent alors, la victoire revenant finalement à l'Algérienne Nouria Mérah-Benida devant les Roumaines Violeta Szekely et Gabriela Szabo. L'Américaine termine toutefois 8e, ce qui la place comme première représentante de son pays.

Elle confirme son rang national en battant le record américain du 1 500 mètres en salle lors de la saison indoor suivante.

En 2002, elle est la première Américaine lors du marathon de New-York pour sa première tentative sur la distance.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été[modifier | modifier le code]

Championnats du monde d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Jeux panaméricains[modifier | modifier le code]

Jeux paralympiques d'été[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Les 20 plus belles histoires du sport, Patrick Guillou, (ISBN 2854434994)