Markus Fierz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Markus Eduard Fierz (né à Bâle, le 20 juin 1912, et mort à Küsnacht, le 6 septembre 2006) est un physicien suisse, plus particulièrement connu pour sa formulation du théorème spin-statistique et ses contributions en mécanique quantique, physique des particules et physique statistique. En 1979, il a reçu la médaille Max-Planck, et, en 1989, la médaille Albert-Einstein pour l’ensemble de ses travaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Travaux[modifier | modifier le code]

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Helv. Phys. Acta, 12, 1939, 3
  • avec W. Pauli, « On relativistic wave-equations for particles of arbitrary spin in an electromagnetic field », Proc. Roy. Soc., A 173, 1939, 221
  • « Zur Theorie der Multipolstrahlung», Helv. Phys. Acta, 22, 1949, 489
  • Helv. Phys. Acta, 29, 1956, 128
  • Spinors’’, in Proceedings of the International Conference on Relativistic Theories of Gravitation, H. Bondi (éd.), Londres, juillet 1965, Kings College, Université de Londres, 1965
  • « Warum gibt es keine magnetischen Ladungen ? », Helv. Phys. Acta, 37, 1964, 663
  • Die unit ¨aren Darstellungen der homogenen Lorentzgruppe, in Id. et al., Preludes in theoretical physics : en l’honneur de V. F. Weisskopf, A. de-Shalit, H. Feshbach and L. van Hove (éd.), Amsterdam, 1966
  • Vorlesungen zur Entwicklungsgeschichte der Mechanik, printemps 1972

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autorité[modifier | modifier le code]