Mark Lowe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Mark Lowe Baseball pictogram.svg
AAAA3646 Mark Lowe.jpg
Mariners de Seattle
Lanceur de relève
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
7 juillet 2006
Statistiques de joueur (2006-2014)
Victoires-défaites 8-21
Moyenne de points mérités 4,16
Retraits sur des prises 242
Équipes

Mark Christopher Lowe (né le 7 juin 1983 à Houston, Texas, États-Unis) est un lanceur de relève droitier des Ligues majeures de baseball sous contrat avec le Mariners de Seattle.

Carrière[modifier | modifier le code]

Mariners de Seattle[modifier | modifier le code]

Mark Lowe est drafté le 7 juin 2004 par les Mariners de Seattle[1]. Il débute en Ligue majeure le 7 juillet 2006. Il savoure une première victoire dans les majeures, la seule décision de sa première saison, le 19 juillet suivant contre les Yankees de New York[2]. En 15 matchs et 18 manches et deux tiers lancées à sa première année, il accumule 20 retraits sur des prises et maintient une moyenne de points mérités de 1,93.

Il passe 2007 dans les ligues mineures et n'est rappelé que pour quatre parties des Mariners. Membre régulier de l'enclos de relève de Seattle en 2008, sa moyenne est élevée à 5,37 points mérités accordés par partie, avec une victoire, cinq défaites et un premier sauvetage, le tout en 63 manches et deux tiers lancées au cours de 57 matchs.

Il fait beaucoup mieux en 2009 alors que Seattle l'utilise dans 75 parties, un sommet dans l'équipe cette année-là[3]. Malgré sept défaites contre deux victoires, sa moyenne se chiffre à 3,26 en 80 manches au monticule et il réalise trois sauvetages.

Rangers du Texas[modifier | modifier le code]

Le 9 juillet 2010, après seulement une dizaine de manches lancées pour Seattle, Mark Lowe accompagne Cliff Lee dans la transaction qui envoie le lanceur partant étoile chez les Rangers du Texas en retour de Justin Smoak, Blake Beavan, Josh Lueke et Matthew Lawson. Lowe est blessé au dos au moment de la transaction[4] et n'apparaît que dans trois parties de saison régulière des Rangers, en toute fin de campagne. Sa moyenne se chiffre à 3,48 en seulement 10 manches et un tiers lancées en 2010 pour Seattle et Texas. Les Rangers atteignent la Série mondiale, perdue aux mains des Giants de San Francisco, ce qui donne à Lowe sa première chance de jouer en séries éliminatoires. Il accorde cependant cinq points aux Giants en finale et ne parvient à retirer que deux frappeurs.

En 2011, Lowe présente une moyenne de points mérités de 3,80 en 45 manches lancées pour Texas. Sa courte présence en éliminatoires n'est pas encore couronnée de succès : en deux matchs de Série mondiale 2011, il donne deux points en une manche aux futurs champions, les Cardinals de Saint-Louis.

En 2012, il lance 39 manches et un tiers et sa moyenne s'élève à 3,43 en 36 parties jouées pour Texas.

Angels de Los Angeles[modifier | modifier le code]

En février 2013, Lowe quitte les Rangers et accepte le contrat des ligues mineures présenté par les Dodgers de Los Angeles[5]. Il est libéré le 24 mars, à une semaine du début de la saison[6]. Il se retrouve chez les Angels de Los Angeles, pour qui il effectue 11 présences en relève et lance 11 manches et deux tiers en 2013. Malgré une victoire, sa moyenne de points mérités s'élève à 9,26.

Indians de Cleveland[modifier | modifier le code]

En 2014, il connaît un excellent entraînement de printemps avec les Rays de Tampa Bay mais ceux-ci ne lui donnent pas de poste dans l'enclos de relève et le libèrent de son contrat le 26 mars, à quelques jours du premier match de la saison régulière[7]. Il se retrouve chez les Indians de Cleveland mais s'aligne surtout pour leur club-école, les Clippers de Columbus[8]. Avec Cleveland, il fait 7 apparitions en relève, encaisse une défaite et maintient une moyenne de points mérités de 3,86 en 7 manches lancées.

Retour chez les Mariners de Seattle[modifier | modifier le code]

Le 18 décembre 2014, Lowe signe un contrat des ligues mineures avec les Mariners de Seattle, son premier club[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]