Mark Benecke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mark Benecke (2004)

Mark Benecke (né le 26 août 1970 à Rosenheim en Haute-Bavière) est un biologiste policier allemand et un spécialiste de l'entomologie médico-légale[1].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Après des études de biologie, de zoologie et de psychologie à l'université de Cologne, Benecke a accomplie divers apprentissages de police à l'orientation technique dans le domaine de la médecine légale aux États-Unis parmi eux à l'Académie du FBI.

Benecke a été consulté pour l'expert d'exploiter des traces biologiques en cas de crimes de violence supposés entraîner la mort. De cette facon, après une recherche des asticots, il a constaté en 1997/98 les jours de repos du cadavre de la femme tuée par le pasteur Klaus Geyer. Comme Geyer n'avait pas d'alibi à l'heure de l'enquête, il a été condamné pour le meurtre de sa femme.

Au décès d'une femme dépendante à Cologne, Benecke a enquêté à l'aide de mouches d'étables mortes trouvées que la femme était délaissée par sa panseuse. En collaboration avec le FSB (service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie) Benecke a examiné la voûte crânienne présomptive et le dentier de Adolf Hitler. À titre de seul criminaliste, il a examiné en outre le cas du tueur en série et violeur colombien Luis Alfredo Garavito Cubillos. Le National Geographic Channel et l'History Channel ont déjà rapporté sur certains de ses cas.

Benecke a publié plusieurs livres de vulgarisation scientifique entre autres sur la biologie criminelle et le vieillissement dans la perspective biomédicale.

Il est instructeur aux écoles de police allemandes ainsi que professeur hôte aux États-Unis, au Vietnam, en Colombie et aux Philippines.

Mark Benecke est célèbre au grand public pour ses commentaires d'invité dans les séries télévisées Medical Detectives (VOX) et Autopsie – Mysteriöse Todesfälle (RTL II), qui montre l'élucidation des affaires criminelles réelles et qui centre les méthodes le plus souvent scientifiques y mises en œuvre. Benecke y explique intelligiblement des raisons secrètes scientifiques.

Mark Benecke est éditeur invité pour le Forensic Science International (Forensic Entomology Special Issue) et membre au conseil de science de la société à la recherche scientifique des para sciences. Il publie des articles dans le magazine Skeptiker aux sujets bizarres comme la combustion spontanée, de miracles de sang (ensemble avec la deuxième chaîne de télévision généraliste publique fédérale allemande), des vampires, des monts magnétiques etc.

Pour les Annals of Improbable Research qui décernent annuellement le prix Ig Nobel à l'université de Harvard, Mark Benecke a travaillé au conseil scientifique. Benecke s'est marié en 2009 lors du festival Castle-Party à Bolkow en Pologne et a adopté le même jour une participante de cours ancienne.

Médias[modifier | modifier le code]

Depuis 1999, le Radio Eins de Berlin-Brandenburg diffuse le samedi des contributions de Mark Benecke aux sujets scientifiques actuels.

Depuis 2010, Benecke est chroniqueur de la page "opinions" du journal allemand Frankfurter Rundschau.

Depuis quelques années, on peut le voir assez souvent comme médecin légiste dans la série télévisée Niedrig und Kuhnt – Kommissare ermitteln diffusé par la chaîne de télévision généraliste privée allemande Sat1. Il a également fait une apparition comme biologiste criminel et criminaliste dans la série télévisée Galileo-Mystery sur Jack l'Éventreur (2006), Papesse Jeanne (2006), Pirate (2006), die Kreuzigung Jesu (2007), Flüche (2007) et Zombies und Wiedergänger (2007) diffusées par la chaîne de télévision généraliste privée allemande ProSieben.

En 2009, comme président du Transylvanian Society of Dracula il a été lauréat du prix de littérature internationale Corine pour le livre audio Un Lieu Incertain de Fred Vargas lu par Barbara Nüsse dans lequel le cas d'un vampire Plogojowitz est le sujet principal.

Musique[modifier | modifier le code]

En 1989, il a fondé en collaboration avec Klaus Fehling à Cologne le groupe de schlager-punk Die Blonden Burschen, dont il a fait partie jusqu'à l'année 2000 sous le pseudonyme Belcanto Bene. En 2009, il a récité des accidents de chantier pour l'album Baustoff du groupe électronique Patenbrigade Wolff très célèbre dans les charts de DAC (charts allemands alternatifs).

Lors du 19e rencontre Wave-Gotique en mai 2010 on a publié une reprise de Where the Wild Roses Grow de Benecke avec Sara Noxx étant remixé par des groupes électroniques fameux comme Feindflug, Kontrast, The Eternal Afflict et d'autres.

Protection des animaux[modifier | modifier le code]

Pour l'association People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) il s'est engagé pour la protection des animaux de mer invertébrés et contre la détention des animaux de cirque.

Politique[modifier | modifier le code]

À la campagne électorale au Landtag 2010 en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne) il s'est présenté comme candidat en tête à la fonction de ministre-président du parti DIE PARTEI fondé par le magazine satirique TITANIC.

Décorations[modifier | modifier le code]

Nomination comme un des membres le plus jeune au Linnean Society

Décoration de policier honoraire / décoration en argent de l'union de fonctionnaires de policier allemands (2003).

Livres[modifier | modifier le code]

  • Der Traum vom ewigen Leben, Kindler Verlag, München 1998. (ISBN 3-463-40338-2)
    • The Dream of Eternal Life, Columbia University Press, New York 2002. (ISBN 0-231-11672-1)
    • 노화와 생명의 수수께끼 마크 베네케 (Dr. Mark Benecke) 과학은 죽음보다 강하다? (Koreanische Fassung). (ISBN 89-7919-493-5)
  • Kriminalbiologie. Genetische Fingerabdrücke und Insekten auf Leichen, Lübbe, Bergisch Gladbach 2001. (ISBN 3-404-93025-8)
  • Mordmethoden. Ermittlungen des bekanntesten Kriminalbiologen der Welt, Lübbe, Bergisch Gladbach 2002. (ISBN 3-7857-2099-8)
    • Mordmethoden, Lübbe, Bergisch Gladbach 2004. (ISBN 3-404-60545-4) (Taschenbuchausgabe)
    • Moordmethoden, Bruna Uitgevers, A.W., Boek 2004. (ISBN 90-229-9155-5)
    • Šiurpių nusikaltimų pėdsakais (litauische Version „Mordmethoden“). (ISBN 9955-08-547-9)
    • Murderous Methods, Preface by Michael Baden. Columbia University Press, New York 2005. (ISBN 0-231-13118-6)
    • 살인 본능 / 법의곤충학자가 들려주는 살인자 추적기, 마르크 베네케 지음 | 김희상 번역 | 알마. (ISBN 978-89-92525-60-2) (Koreanische Version)
  • Lachende Wissenschaft. Aus den Geheimarchiven des Spaß-Nobelpreises, Lübbe, Bergisch Gladbach 2005. (ISBN 3-404-60556-X)
    • (zh) (Chinesischsprachige Fassung). Taïwan: (zh), VR: (zh)
  • Dem Täter auf der Spur. So arbeitet die moderne Kriminalbiologie, Lübbe, Bergisch Gladbach 2006. (ISBN 3-404-60562-4)
  • 모든 범죄는 흔적을 남긴다 / 법의곤충학자가 들려주는 과학수사 이야기, 원서명 (Dem Ta). (ISBN 978-89-92525-33-6) (Koreanische Version)
  • Mordspuren. Neue spektakuläre Kriminalfälle – erzählt vom bekanntesten Kriminalbiologen der Welt, Lübbe, Bergisch Gladbach 2007 (ISBN 978-3-7857-2307-4)
    • Ölümün İzleri, Kırmızı Kedi. (ISBN 978-9944-75-619-8) (Türkische Ausgabe)
    • 연쇄 살인범의 고백 / 법의학자가 들려주는 살인 조서 이야기, 마르크 베네케 지음 | 송소민 번역 | 알마. (ISBN 978-89-92525-43-5) (Koreanische Version)
  • Vorwort zu: Medical Detectives, vgs Verlagsgesellschaft, Köln 2005. (ISBN 3-8025-3446-8)
  • Vampires among us, Sequenz Medien Produktion, Fuchstal-Welden 2006. (ISBN 3-935977-75-1)
  • Wo bleibt die Maus?, Sauerländer, Oberentfelden 2008. (ISBN 3-7941-5174-7)
    • Hvor blev musen af? En historie om livets kredsløb, Klematis Forlag. (ISBN 87-641-0304-8) (Dänische Fassung), Oversætter: Mette Jørgensen, Illustrationer: Lisa Fuss)
  • Warum man Spaghetti nicht durch zwei teilen kann, Lübbe, Bergisch Gladbach 2009. (ISBN 3-7857-2368-7)
  • Vampire unter uns! Teil 1: Rh. pos. (mit E. Wawrzyniak, N. Palanetskaya & K. Sonntag), Édition Roter Drache, Rudolstadt, 2009. (ISBN 978-3-939459-24-8)
  • Vampire unter uns! Teil 2: Rh. neg. (mit L. Benecke), Édition Roter Drache, Rudolstadt, 2010. (ISBN 978-3-939459-42-2)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionary of International Biography, 2005

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :