Marjo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morin.

Marjo

Description de l'image  Marjo.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Marjolène Morin
Naissance 2 août 1953 (60 ans)
Montréal, Québec
Activité principale Auteure-compositrice-interprète
Genre musical Rock
Années actives 1979 - aujourd'hui
Labels Sphère Musique
Site officiel www.marjomusique.com

Marjo (née Marjolène Morin le 2 août 1953 à Montréal, Québec, Canada) est une auteur-compositrice-interprète québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été choriste dans deux comédies musicales de François Guy, Marjo se joint en 1979 au groupe Corbeau, fondé deux ans plus tôt par le musicien Pierre Harel, et dont elle sera la chanteuse pendant cinq ans en plus d'écrire les textes des chansons. En 1981, elle chante J'lâche pas, puis l'année suivante, le tube Illégal remporte un franc succès au Québec.

Peu de temps après la dissolution de Corbeau, la chanteuse débute sa carrière solo en tant qu'interprète de la chanson-thème du film La femme de l'hôtel, chanson qui lui fera d'ailleurs gagner un Prix Génie. Elle apparaît en 1985 dans un vidéoclip de Michel Rivard, Rumeurs sur la ville et participe cette année-là à la Fondation Québec-Afrique en chantant dans le projet collectif Les Yeux de la faim. En 1986 paraît son premier album solo, intitulé Celle qui va. Le succès est au rendez-vous ; Marjo vend plus de 250 000 albums. C'est sur cet album que se trouvent les chansons Doux et Chats sauvages.

En 1988, elle collabore avec Gerry Boulet pour sa chanson Les yeux du cœur, sur l'album Rendez-vous doux.

En 1990, Marjo lance un deuxième album solo Tant qu'il y aura des enfants, qui remporte un succès phénoménal grâce aux chansons À bout de ciel, Je sais, je sais, Y'a des matins et Provocante. C'est grâce à cet album que la chanteuse remporte, au gala de l'ADISQ de 1991, le prix Félix de l'album de l'année.

Quelques années passent, puis, en 1995, paraît l'album Bohémienne, à la fois rock et calme. Cet album se voulait en quelque sorte un cri d'amour destiné à son Jean Millaire, avec qui elle passait de durs moments à cette époque. Parmi les grands succès de cet album, on compte évidemment la pièce-titre, « Bohémienne », « Fais pas l'fou », « Si c'est ça la vie » et « Marabout ».

En 1998, la chanteuse délaisse son style rock pour s'aventurer dans le blues. Succès mitigé de son album Bootleg Blues.

Enfin, en 2001, Marjo lance un album compilation, Sans retour, sur lequel on retrouve les plus grands succès de ses trois premiers albums solos. Comme le titre l'indiquait, Marjo ne pensait pas revenir à la musique après cet album. Depuis sa rupture avec Jean Millaire, son comparse de toujours, c'était trop dur pour elle. Pourtant, en 2004, lors d'une apparition à l'émission Star Académie, elle promit un retour et la sortie d'un nouvel album. Un an et demi plus tard, en novembre 2005, l'album Turquoise était lancé. Ce dernier fut surnommé son album « fleur bleue », parce qu'on n'y retrouve pas le son rock qui avait fait sa réputation dans les années 1980 et 1990. Un nouvel album est attendu qui serait, selon certains, un peu plus du style rock 'n' roll, comme ses anciens. La date de sortie est toutefois inconnue.

Le 26 juillet 2007, lors de l'événement Jonquière en musique, Marjo fait une chute en s'approchant trop près du rebord de la scène.

En septembre 2008, elle collabore au nouvel album de Marie-Chantal Toupin, en lui offrant une chanson pour celui-ci, Pas facile, originellement prévue pour l'album Turquoise. On ignore pourquoi elle ne fut pas retenue pour ce dernier, mais elle reste toutefois un beau cadeau et une belle marque d'amitié entre les deux chanteuses[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec le groupe Corbeau[modifier | modifier le code]

  • Cash moé (avec Corbeau) (1979)
  • J'lâche pas (avec Corbeau) (1981)
  • Fou (avec Corbeau) (1981)
  • Illégal (avec Corbeau) (1982)
  • Visionnaire (avec Corbeau) (1983)

En solo[modifier | modifier le code]

  • Celle qui va (1986)
  • Tant qu'il y aura des enfants (1990)
  • Bohémienne (1995)
  • Bootleg Blues (1998)
  • Sans retour (2001)
  • Turquoise (2005)
  • Marjo et ses hommes, Vol. 1 (2009)
  • Marjo et ses hommes, Vol. 2 (2010)

Les albums de Corbeau ne sont plus disponibles en magasin, mais on peut se procurer l'album L'intégrale de Corbeau, regroupant leur quatre albums originaux. Ce disque double est paru en 1992.

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Félix[modifier | modifier le code]

  • Microsillon rock de l'année (1987)
  • Spectacle rock de l'année (1987)
  • Interprète féminine de l'année (1987)
  • Album rock de l'année (1991)

Génie[modifier | modifier le code]

  • Meilleure chanson originale pour le film La femme de l'hôtel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tout le monde en parle, émission du 28 septembre 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Comebach : Groupe Hommage Officiel à Corbeau & Offenbach