Marius Grout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grout.

Marius Grout

Activités Écrivain
Naissance 8 novembre 1903
Fauville-en-Caux
Décès 1er mai 1946
Le Havre
Langue d'écriture français
Distinctions prix Goncourt (1943)

Œuvres principales

Passage de l'homme

Marius Grout, né à Fauville-en-Caux le 8 novembre 1903 et mort au Havre le 1er mai 1946, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père de Marius Grout était facteur à Saint-Saire, près de Neufchâtel-en-Bray. Lui choisit l’enseignement. En 1932, il intègre la Société religieuse des Amis (quakers).

Vers la fin des années 1930, il se lie d’amitié avec un groupe de jeunes pions passionnés de littérature, dont font partie Émile Danoën et son ancien élève Pierre Aubery.

En 1937, il publie son premier ouvrage, Kagawa concernant le pacifiste japonais Toyohiko Kagawa, grâce à la Société des Amis. Il obtient le prix Goncourt en 1943 pour son roman Passage de l'homme.

Il est mort au Havre et a été enterré à Incheville.

Un groupe scolaire porte son nom à Rouen, aussi une école à Montivilliers[1] et l'école primaire de Saint-Saire.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Kagawa, biographie, 1937
  • Le Poète et le Saint, essai, 1938
  • Le Déluge, théâtre, 1939
  • Musique d'avent, Gallimard, 1941
  • Mysticisme et Poésie, Albin Michel, 1942
  • Le vent se lève, Gallimard, 1942
  • Passage de l'homme, Gallimard, 1943 — Prix Goncourt
    • Traduit en anglais, par Emerson Lamb et publié avec une introduction de Henry Van Etten par Vantage Press à New York en 1962, sous le titre When the man passed by.
  • Poèmes, Gallimard, 1944
  • Un homme perdu, Gallimard, 1945
  • Poèmes à l'inconnue, Le Seuil, 1945
  • À un jeune poète, éditions du Pavois, 1945
  • Kagawa, le Gandhi japonais, Préf. de Toyohiko Kagawa, Paris, Presses d’Île-de-France, 1946

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. École Marius Grout.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Hirondel, Marius Grout : Prix Goncourt 1943 : aventurier de l’absolu, Luneray, Bertout, (ISBN 2867434610)
  • Georges Hirondel, Marius Grout : Ecrivain de l’absolu - Essai d'une "revie" littéraire, Thèse à la carte A.N.R.T, (ISBN 2729572594[à vérifier : isbn invalide])

Liens externes[modifier | modifier le code]