Marionnettes humaines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marionnettes humaines (titre original : The puppet masters) est un roman de Robert A. Heinlein publié aux États-Unis en 1951 et en France en 1954. Il est également connu sous le titre Les Maîtres du monde.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'année 2007, une soucoupe volante a atterri dans l'État de l'Iowa et des milliers de petites créatures extra-terrestres en sont sorties pour infecter tous les Humains du voisinage. Nichées contre la nuque de ceux qu'elles parasitent, elles en assurent désormais le contrôle. Les hommes ainsi contaminés ne sont plus que des marionnettes et l'Humanité devra lutter contre eux et leurs maîtres afin de faire obstacle à cette invasion.

Adaptations[modifier | modifier le code]

  • L'histoire fut adaptée une première fois au cinéma sans l'autorisation de l'auteur par Bruno VeSota, sous le titre The Brain Eaters (1958). Heinlein intenta une action en justice contre la production qui fut dès lors contrainte de procéder à un nouveau montage du film en supprimant les passages incriminés.
  • Dans la série de science-fiction américaine Babylon 5, le peuple des Drakh est capable de parasiter tout être vivant en lui apposant sur le cou un organisme qui permet de contrôler son système nerveux.

Publications en France[modifier | modifier le code]

Le roman Marionnettes humaines de Robert A. Heinlein, traduit par Alain Glatigny, a connu quatre éditions :