Mario Torelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Torelli.

Mario Torelli (né le 12 mai 1937 à Rome) est un archéologue et un historien de l'art italique et de la culture étrusque. Il enseigne à l'université de Pérouse (Italie) et a été formé par Ranuccio Bianchi Bandinelli, historien d'art renommé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mario Torelli a occupé de nombreux postes au cours de sa vie professionnelle[1].

Il a débuté comme assistant au Centre d'histoire de l'art antique de Rome (1960 - 1962), suivi par un passage en tant qu'inspecteur archéologique du Musée national étrusque de la villa Giulia à Rome (1964 - 1969).

De 1969 à 1973 il a été nommé professeur d'histoire de l'art grec et romain à l'université de Cagliari.

Mario Torelli a également joué un rôle déterminant dans les fouilles du sanctuaire sur le site de Gravisca.

Il a été professeur auprès de nombreuses institutions, notamment :

Torelli a été membre de la Institute for Advanced Study à Princeton (New Jersey),(1982) et chercheur au Getty Center for the History of Art and the Humanities à Los Angeles (1990 - 1991)[2].

Il est membre de l'Institut archéologique allemand et de l'Istituto Nazionale di Studi Etruschi e Italici à Florence.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Elogia tarquiniensia (1975), Florence, Sansoni
  • Necropoli dell'Italia antica (1982)
  • Typologie et structure des reliefs historiques romains (1982)
  • Storia degli estruschi (1984)
  • Lavinio e Roma: riti iniziatici e matrimonio tra archeologia e storia (1984)
  • La società etrusca: L'arcaica età, l'età classica (1987)
  • dell'urbanistica Storia: il mondo romano (avec Pierre Gros) (1988)
  • La daunia nell'età della romanizzazione (1990)[3]
  • Atlante dei siti archeologici della Toscana (1992)
  • Les études sur la romanisation de l'Italie (1995)
  • Il rango, il rito e l'immagine: Alle origini della rappresentazione storica romana (1997)
  • Tota Italia: essais dans la formation culturelle de l'Italie romaine (1999)
  • Les Étrusques (2001)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]