Mario Santiago Papasquiaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mario Santiago Papasquiaro

alt=Description de l'image Mario Santiago Papasquiaro - Casa.jpg.
Naissance 24 décembre 1953
Mexico
Décès 10 janvier 1998 (à 44 ans)
Mexico
Mouvement Infraréalisme
Genres Poésie

Mario Santiago Papasquiaro, né à Mixcoac (es) (Mexico) le 24 décembre 1953 et mort dans cette ville le 10 janvier 1998[1],[2],[3], est le nom de plume de José Alfredo Zendejas Pineda, poète mexicain et co-fondateur du mouvement littéraire infraréaliste.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1976, Mario Santiago Papasquiaro fonde l'infraréalisme, un mouvement littéraire d'avant-garde qui représente une rupture avec la création littéraire mexicaine de l'époque. Considéré comme l'un des poètes mexicains les plus talentueux de la seconde moitié du XXe siècle, ses poèmes sont complexes, érudits et très métaphoriques. La majorité de son travail est encore inédite à ce jour.

Roberto Bolaño, l'autre fondateur de l'infraréalisme, s'est inspiré de Mario Santiago pour créer le personnage de Ulises Lima dans son roman Les Détectives sauvages.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • 1995 - Beso eterno
  • 1996 - Aullido de cisne

Œuvres posthumes[modifier | modifier le code]

  • 2008 - Jeta de santo. Antología poética 1974-1977.
  • 2008 - Respiración del laberinto

Dans les anthologies[modifier | modifier le code]

  • 1976 - Pájaro de calor, ocho poetas infrarrealistas
  • 1979 - Bolaño, Roberto. Muchachos desnudos bajo el arcoiris de fuego. Once jóvenes poetas latinoamericanos, 1re éd.

Dans les revues littéraires[modifier | modifier le code]

  • 1976 - Plural, n.º 61 (Mexico, D. F., octobre)
  • 1976 - Plural, n.º 63, «Seis jóvenes infrarrealistas mexicanos» (Mexico, D. F., décembre)
  • 1977 - Correspondencia infra, revista menstrual del movimiento infrarrealista, n.º 1, octobre/novembre.

Comme éditeur[modifier | modifier le code]

  • 1974 - Zarazo 0: Objeto gráfico palpable de pretensiones combustibles, n.º 0 (Mexico, D. F., janvier)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Mario Santiago Papasquiaro » sur le site Enciclopedia de la Literatura en México, consulté le 6 janvier 2015
  2. (es) « Mario Santiago Papasquiaro » sur le site El ortiba, consulté le 6 janvier 2015
  3. Wikidata et Wikipédia en anglais renseignent le 25 décembre (non sourcés)

Liens externes[modifier | modifier le code]