Mario Rutelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mario Rutelli (né le 4 avril 1859 à Palerme et mort à Rome le 4 novembre 1941) est un sculpteur italien de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mario Rutelli étudie à l'Académie des beaux-arts de Palerme puis à Rome avec Giulio Monteverde. Son chef-d'œuvre est la Fontaine des naïades sur la Place de la République à Rome, que Mussolini qualifiait « d'exaltation de la jeunesse éternelle, le premier salut de la Capitale à l'Art ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

La Fontaine des Naïades, Place de la République à Rome.

De nombreuses œuvres de Mario Rutelli se trouvent en Italie et à l'étranger, telles que :

en Italie :
  • le monument à Anita Garibaldi sur le Janicule (une œuvre tardive, mais aussi audacieuse que d'autres de jeunesse, telle que Gli Irosi)
  • une des Victoires sur le Vittoriano à Rome
  • le quadrige de bronze au théâtre Politeama de Palerme, avec Apollon (le dieu de la musique) et Euterpe (la Muse de la poésie lyrique) au-dessus (sur ce travail, un des cavaliers sur le côté est le portrait de Benedetto Civiletti, le maître de Rutelli)
  • le Lion à la base du monument à Garibaldi dans le jardin Garibaldi de Palerme.
  • le Lion de gauche du Théâtre Massimo de Palerme, avec au-dessus, une personnification de la poésie lyrique (le lion de droite avec au-dessus la personnification de la tragédie est du maître de Rutelli, Benedetto Civiletti)
  • le Lirica et l'Apothéose de Victor Emmanuel au Théâtre Vittorio-Emanuele
  • le monument équestre à Umberto Ier à Catane,
  • la fontaine et le monument commémoratif à Agrigente
  • le Monument à Nicola Spedalieri sur la place Sforza Cesarini (Près de l'Église Neuve) à Rome.
Parmi les œuvres de Mario Rutelli à l'étranger :

Sources[modifier | modifier le code]