Mario (chanteur d'opéra)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mario.

Giovanni Matteo
De Candia, ténor

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Le ténor Giovanni Matteo De Candia, dit Mario

Surnom Mario
Nom de naissance Giovanni Matteo De Candia
Naissance 17 octobre 1810
Cagliari, Sardaigne
Décès 11 décembre 1883 (à 73 ans)
Rome, Drapeau du Royaume d'Italie Royaume d'Italie
Activité principale Chanteur lyrique
Ténor
Style Opéra
Années d'activité 1838-1873
Maîtres [Qui ?] Ponchard[réf. insuffisante]
Marco Bordogni (it)
Pauline Viardot-Garcia[1]
Conjoint Giulia Grisi

Giovanni Matteo De Candia dit Mario, né le 17 octobre 1810 à Cagliari en Sardaigne et mort le 11 décembre 1883 à Rome, est un chanteur d'opéra italien du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mario (Giovanni Matteo De Candia), dans le rôle de ténor de Don Ottavio, cf. l'opéra Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart.

Le chevalier Giovanni Matteo De Candia[2] est le fils d'un général, gouverneur militaire de Nice. Il soutient secrètement la Jeune Italie de Mazzini ; il se bat en duel et doit quitter l'armée, immigrant en France avec une jeune ballerine. Les scènes d'alors n'étant pas dignes d'un noble, il choisit pour débuter le nom d'artiste de Mario, avec lequel il deviendra célèbre. Pour la même raison, il promet à sa mère de jamais chanter en Italie, promesse qu'il honorera, à l’exception d'une seule fois à Ozieri en Sardaigne, au cours d'un repas à la campagne avec des amis, alors qu'il est déjà célèbre.

En France, il étude le chant et débute en 1838 avec succès malgré sa prononciation discutable du français. En 1839, il joue à Londres avec Giulia Grisi. C'est le coup de foudre réciproque et leur destin est désormais lié à la ville et sur la scène jusqu'à la mort de Giulia en 1860.

Il fait ses adieux à la scène en 1873.

Sa voix de ténor, fraîche, pure et veloutée, s'associe à des dons d'acteur.

Répertoire et dates marquantes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Raoul Meloncelli, « De Candia, Giovanni Battista Matteo, detto Mario », Dizionario Biografico degli Italiani, Roma, Treccani, vol. 33 « Enciclopedia italiana »,‎ 1987 (lire en ligne)
  2. Par sa naissance il possède les titres de chevalier et de noble (Familles de la noblesse de Sardaigne, cf. page 18) en sus de l'appellatif de don avant le prénom, selon une ancienne tradition codifiée en dernier ressort par le décret royal italien 651 de l'année 1943 qui approuve l'Ordinamento dello stato nobiliare italiano (ordre de l'état de la noblesse italienne) à l'article 39.