Marine nationale (Gabon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marine nationale.
Vice-amiral Hervé Nambo, chef d'état-major de la marine nationale gabonaise.

Créée en décembre 1960, la marine nationale du Gabon est la composante navale des Forces armées gabonaises et assure principalement la surveillance des eaux côtières du pays (800 km de côtes). En 1983, l'entité navale devient indépendante (jusqu'alors placée sous l'égide des Forces Terrestres et Navales)[1], avec son état-major basé à Libreville. Forte de deux bases navales (Port-Gentil et Mayumba), toutes les unités navigantes sont cependant rassemblées à Port-Gentil[2].

Équipements[modifier | modifier le code]

Un marin gabonais en 2010.
  • 2 patrouilleurs P400. Le Colonel Djoué Dabany - P08 (reçu en 1990) et le Général Ba-Oumar - P07 (1989)
  • 1 Bâtiment de transport léger (acronyme BATRAL) Président el Hadj Omar Bongo[3] - Classe Champlain - L05 (1984)
  • 1 patrouilleur rapide lance-missiles. Le Général Boulingui, ex-Président Albert Bernard Bongo - P10 (1978; déplacement :100 tonnes)
  • 3 vedettes garde-côtes. Le Ngolo (Italie - 1977), le Nguene (USA - 1975) et le Léon MBA (1968 - désactivé)
  • 4 vedettes côtières. Le Cocobeach, Port-Gentil, Omboué et Mayumba. Déplacement : 43 tonnes. Vitesse max. : 28 nœuds. Équipage : 8. Armement : 1 x 7,62mm. Autonomie : 800 milles nautiques. Unités reçues en août 2010[4].
  • 1 CTM, chaland de transport maritime MANGA (1976).

Autres[modifier | modifier le code]

Une compagnie de fusiliers marins (COFUSMA) existe depuis 1984.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://actionweb-gabon.com/defense/marine/historique.html
  2. http://www.lepost.fr/article/2009/07/29/1638047_projet-du-candidat-pierre-mamboudou-pour-les-forces-de-defense-et-de-securite-du-gabon.html
  3. http://www.hazegray.org/worldnav/africa/africa.htm
  4. www.gaboneco.com/show_article.php?IDActu=19511