Marilyn (colline)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Marilyn
Localisation des marilyns dans les îles britanniques

Un marilyn est une montagne ou un fell britannique dont la hauteur de culminance (à ne pas confondre avec l'altitude absolue) dépasse 150 mètres. L'origine du nom semble être une allusion quelque peu humoristique aux munros, montagnes écossaises de plus de 3 000 pieds (914 mètres), par analogie avec le prénom de l'actrice Marilyn Monroe.

Description[modifier | modifier le code]

On identifie à ce jour 1 554 marilyns en Grande-Bretagne : 1 214 en Écosse, 180 en Angleterre, 156 au pays de Galles et 5 sur l'île de Man (la Black Mountain se situe à la fois en Angleterre et au pays de Galles). On trouve aussi 453 marilyns en Irlande. Leur liste a été compilée par Alan Dawson dans son livre The Relative Hills of Britain[1], et évolue constamment dans la mesure où l'Ordnance Survey, organisme britannique gouvernemental chargé de la réalisation de cartes topographiques, publie de nouvelles cartes avec des altitudes rectifiées. Les marilyns d'Irlande sont recensés sur le livret The Hewitts and Marilyns of Ireland[2].

La plupart des grands fells britanniques sont des marilyns (notamment le Ben Nevis, le Scafell Pike et le mont Snowdon). En revanche, plusieurs fells, dont certains sont classés comme des munros, ainsi que le Bowfell, le Langdale Pikes, et le Carnedd Dafydd) ne sont pas des marilyns car elles ne remplissent pas le critère de hauteur de culminance nécessaire. De plus, certains sommets, comme le Seatallan et le Watch Hill sur les rives du Lakeland, et le Long Mynd dans le Shropshire, sont bien des marilyns, en raison de leur isolement par rapport à des sommets plus élevés.

En Écosse, on commence à classifier les collines en plusieurs catégories, comme les munros, les corbetts, les grahams et les donalds. Des randonneurs se regroupent en association dans le but de grimper sur le plus de marilyns possibles. Personne n'aurait encore réussi l'exploit de les accrocher toutes à son palmarès[3].

Autres types de sommets[modifier | modifier le code]

Hewitt[modifier | modifier le code]

Nuttal[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. The Relative Hills of Britain, par Alan Dawson, Cicerone Press, Milnthorpe, Cumbria, ISBN 1-85284-068-4
  2. The Hewitts and Marilyns of Ireland, par Clem Clements, 1998, TACit Press, Cambuskenneth, Stirling, ISBN 0-9522680-8-6
  3. Palmarès des grimpeurs de marilyns au 31/12/2006