Marie d'Orléans (1865-1909)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie d'Orléans.
Marie d'Orléans

Marie Amélie Françoise Hélène d'Orléans, membre de la maison d'Orléans, est née le 13 janvier 1865 dans le Surrey, en Angleterre, et est décédée le 4 décembre 1909 à Copenhague, au Danemark. C'est une descendante du roi des Français Louis-Philippe Ier et un membre de la famille royale danoise.

Famille[modifier | modifier le code]

Marie d'Orléans est l'arrière-petite-fille du dernier roi des Français Louis-Philippe Ier (1773-1850) et de son épouse Marie-Amélie de Bourbon (1782-1866), princesse des Deux-Siciles.

Elle est également la fille du prince Robert d'Orléans (1840-1910), duc de Chartres, et de son épouse et cousine germaine Françoise d'Orléans (1844-1925), princesse de Joinville.

Ajoutons qu'elle est également la sœur de Jean d'Orléans (1874-1940), « duc de Guise » et prétendant orléaniste au trône de France sous le nom de « Jean III ».

Le 22 octobre 1885, lors de cérémonies fastueuses rassemblant plus d'un millier d'invités, dont les membres des familles royales d'Angleterre, du Danemark, de Grèce et de Russie, Marie d'Orléans épouse, en Normandie au château d'Eu, le prince Valdemar de Danemark (1858-1939), fils cadet du roi Christian IX et de son épouse la princesse Louise de Hesse-Cassel (1817-1898).

Le couple a 5 enfants :

  • Aage du Danemark (1887-1940), qui épouse morganatiquement Mathilde di Bergolo et reçoit le titre de comte de Rosenborg en 1914.

Biographie[modifier | modifier le code]

Liée à de nombreuses familles souveraines (celles du Danemark, de Norvège, de Grèce, de Russie et du Royaume-Uni) ainsi qu'à plusieurs prétendants au trône (en France et au Hanovre) elle aurait, par deux fois, put devenir reine puisque son mari s'est vu tour à tour proposé les couronnes de Bulgarie et de Norvège. Malheureusement pour lui, il a chaque fois dû y renoncer sous les pressions internationales et Marie est restée au rang de princesse du Danemark.

Unie à un prince homosexuel et qui vivait une relation amoureuse avec son neveu le prince Georges de Grèce (1869-1957), époux de la célèbre Marie Bonaparte (élève de Freud), Marie n'a pas connu un mariage très heureux. Elle a d'ailleurs noué une relation adultère avec l'écuyer de son mari -un certain Riss- et a eu des problèmes d'alcool.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Celia Bertin, Marie Bonaparte, Perrin, Paris, 1999.
  • Inger-Lise Klausen et Ted Rosvall, Marie 1865-1909, A French Princess in Denmark, Rosvall Royal Books (ISBN 978-91-975671-9-0)

Documentaire[modifier | modifier le code]

Le sixième épisode de la série documentaire danoise En kongelig Familie (en anglais : A Royal family) est centré sur la vie du prince Valdemar, de son épouse et de leur fils Aage.

Sur les autres projets Wikimedia :