Marie Severin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie Severin

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Marie Severin dessinée par Michael Netzer.

Naissance 21 août 1929
Long Island, État de New York,
États-Unis
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Profession Dessinateur
Encreur
Coloriste
Famille
John Severin (frère)

Marie Severin est une dessinatrice et une coloriste de comics qui travailla essentiellement pour EC Comics et Marvel Comics.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie Severin naît le 21 août 1929 à Long Island dans l'état de New-York. Son père est comptable mais il dessine aussi des illustrations pour des publicités[G 1] et c'est grâce à lui qu'elle est très tôt en contact avec les arts graphiques[1]. Au début de années 50 elle suit des cours dans une école d'art[2]. Elle commence sa carrière dans les comics comme coloriste des comics d'EC Comics après avoir été appelée par son frère, John Severin qui était déjà dessinateur chez cet éditeur[3]. Son premier travail est la mise en couleur du neuvième numéro de A Moon, a Girl...Romance[4]. Elle met en couleur la quasi-totalité des comics EC jusqu'à ce que la parution de ceux-ci soit arrêtée à cause de la mise en place du Comics Code et de la chute des ventes qui en résulte. Elle trouve quelque temps du travail chez Atlas puis quitte le monde des comics en étant engagée par la banque fédérale am&ricaine pour laquelle elle dessine plusieurs projets dont un comics consacré aux chèques en collabaoration avec son frère John[1]. Elle retourne ensuite chez Atlas au département de la production avant d'être appelée à dessiner des séries telles que The Incredible Hulk ou The Submariner, pour cet éditeur[3]. Elle est alors la seule femme dessinatrice dans le monde des comics[2] Entre 1967 et 1969, elle réalise la bande-dessinée parodique Not Brand Ecch ! Dans les années 1980, elle travaille chez Marvel à la division Special Projects qui a en charge toutes les adaptations en comics de personnages n'appartenant pas à Marvel, comme, par exemple, l'Agence tous risques[3].

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Katherine Keller, « sequential tart : Marie Severin The Chromatic Queen », Sequential Tart,‎ 2001 (consulté le 09 décembre 2011)
  2. a et b (en) M. Keith Booker, Encyclopedia of Comic Books and Graphic Novels, ABC-Clio,‎ 2010, 763 p. (ISBN 978-0-313-35746-6, lire en ligne), p. 564
  3. a, b et c « Comic creator: Marie Severin », sur Lambiek.com (consulté le 14 décembre 2011)
  4. « Meet a Real Life Comic Book Superhero: Marie Severin », sur fanboy.com (consulté le 14 décembre 2011)

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  1. p.1

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article source utilisée pour la rédaction de cet article