Marie Henriette Stuart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie-Henriette Stuart

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

La princesse Marie-Henriette d’Angleterre (détail), par Van Honthorst (1647)

Titre

Princesse d’Orange

14 mars 16476 novembre 1650
(3 ans, 7 mois et 23 jours)

Prédécesseur Amélie de Solms-Braunfels
Successeur Marie d’Angleterre
Biographie
Titulature Princesse royale
Princesse d’Orange, comtesse de Nassau
Dynastie Maison Stuart
Nom de naissance Mary Henrietta
Naissance 4 novembre 1631
Londres (Angleterre)
Décès 24 décembre 1660 (à 29 ans)
Londres (Angleterre)
Sépulture Abbaye de Westminster (Londres)
Père Charles Ier d’Angleterre
Mère Henriette-Marie de France
Conjoint Guillaume II d’Orange
Enfant Guillaume d’Orange Roi d’Angleterre

Marie-Henriette d’Angleterre (en anglais, Mary Henrietta of England), princesse royale, née le 4 novembre 1631 à Londres (Angleterre) et décédée le 24 décembre 1660 dans la même ville, est une princesse anglaise de la maison Stuart, fille du roi Charles Ier et de la reine Henriette-Marie d’Angleterre. Par sa mère, elle est petite-fille du roi Henri IV et cousine du roi Louis XIV. Elle est princesse d’Orange par son mariage avec le prince Guillaume II d’Orange.

Le mariage n'est consommé que quelques années plus tard. Elle ne met le pied sur le sol Hollandais qu'en 1642 et ne fait son apparition officielle qu'en 1644.

En 1647, à la mort de son père, Guillaume devient Stathouder. En 1648, les Traité de Westphalie mettent fin à la Guerre de Trente ans et reconnaissent l'indépendance des Provinces Unies.

En novembre 1650, Guilaume II d'Orange meurt et Marie-Henriette met au monde son fils unique le futur Guillaume III d'Orange. Elle doit partager la tutelle de son fils avec sa belle-mère Amélie de Solms-Braunfels et son beau-frère Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg.

Ayant des difficultés à gérer sa Principauté d'Orange, elle fait appel à son cousin, le roi de France Louis XIV. Celui-ci envoie des troupes qui occupent la principauté.

Elle accorde l'asile à ses frères le prince de Galles et le duc d'York ce qui accroit son impopularité.

Après la restauration de celui-ci, elle se rend en Angleterre où elle meurt de la variole à l'âge de 29 ans.