Marie Delcourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delcourt.

Marie Delcourt, née à Ixelles le 18 novembre 1891 et morte à Liège le 11 février 1979, est une philologue classique, helléniste et historienne de la littérature belge francophone. Elle fut également une militante wallonne et fit partie de l'équipe dirigeante de l'Union des femmes de Wallonie avec Léonie de Waha.

Elle fut la première femme chargée de cours à l'Université de Liège, à partir de 1929, y créant le cours d'histoire de l'humanisme. En 1932, elle épousa l'écrivain Alexis Curvers.

Publications[modifier | modifier le code]

Antiquité
  • La vie d’Euripide, Éd. Gallimard, Paris, 1930. Rééd. Labor, Bruxelles, 2004, coll. Espace Nord
  • Eschyle, Éd. Rieder, Paris, 1934 (Maîtres de Littérature, 18)
  • Stérilités mystérieuses et naissances maléfiques dans l'antiquité classique, Éd. Droz, Paris, 1938 (FacPhLLg, 82)
  • Périclès, Éd. Gallimard, Paris, 1939 (prix quinquennal de l'essai 1940)
  • Légendes et cultes de héros en Grèce, Éd. P.U.F., Paris, 1942
  • Images de Grèce, Éd. Libris, Bruxelles, 1943. Rééd., Éd. Wesmael Charlier, Namur, 1959
  • Œdipe ou la légende du conquérant, avec Conrad Stein, Éd. Fac.Phil.Lett., Liège, 1944, (FacPhLg, 104). Rééd., Éd. Gallimard, Paris, 1981
  • Les grands sanctuaires de la Grèce, Éd. P.U.F., Paris, 1947 (Mythes et Religions, 21)
  • L'oracle de Delphes, Éd. Payot, Paris, 1955. Rééd., ibid., 1981
  • Héphaistos ou la légende du magicien, Éd. Belles-Lettres, Paris, 1957 (FacPhLLg 146)
  • Hermaphrodite, mythes et rites de la bisexualité dans l'antiquité classique, Éd. P.U.F., Paris, 1958 (Mythes et Religions, 36). Rééd., 1992
  • Oreste et Alcméon. Étude sur la projection légendaire du matricide en Grèce, Éd. Belles-Lettres, Paris, 1959 (FacPhLLg 151)
  • Pyrrhus et Pyrrha. Recherches sur les valeurs du feu dans les légendes helléniques, Éd. Belles-Lettres, Paris 1965, (FacPhLLg 174)
Histoire de l’humanisme
  • Thomas More, œuvres choisies, Éd. La Renaissance du livre, Paris, 1936 (Les Cent Chefs-d'œuvre étrangers)
  • Érasme, Éd. Libris, Bruxelles, 1944. Rééd., Éd. Labor, Bruxelles, 1986
Traductions
  • Tragiques Grecs. Euripide, Éd. Gallimard, Paris, 1962, (Bibliothèque de la Pléiade). Rééd., Éd. Gallimard, coll. Folio classique, Paris, 1988
  • Thomas More. L'Utopie, Éd. La Renaissance du Livre, Bruxelles, 1966
  • La correspondance d’Érasme, Collectif, tomes 1, 10, 11, Éd. Presses Académiques Européennes, Bruxelles, 1967-1982
Varia
  • Jean Schlumberger, essai critique, Éd. Gallimard, Paris, 1945
  • Méthode de cuisine à l'usage des personnes intelligentes, Éd. Baude, Paris-Bruxelles, 1947, Rééd., Éd. Université de Liège, Fac. Phil. Lett., 1985
  • Marie Delcourt. L'autre regard, Ed. Le Cri/Académie royale de langue et de littérature françaises, Bruxelles, 2004. Coll. Chroniques du Journal Le Soir