Marie Anne Josèphe d'Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie-Anne d'Autriche.
Marie Anne Josèphe d'Autriche

Marie Anne Josèphe d’Autriche, de son vrai nom Maria Anna Josepha Habsburg von Österreich, était une archiduchesse d’Autriche, et princesse royale de Hongrie et de Bohème, devenue princesse électorale de Palatinat Neubourg par mariage, qui naquit en 1654, et décéda en 1689.

Naissance[modifier | modifier le code]

Marie Anne Josèphe était la plus jeune fille de Ferdinand III de Habsbourg, saint Empereur romain (1608-1657). Sa mère se nommait Éléonore de Nevers-Mantoue (1628-1686), et était la troisième épouse du souverain. Elle lui avait alors déjà donné deux filles, Thérèse Marie Josèphe d'Autriche (1652-1653), et Éléonore Marie Josèphe (1653-1697), destinée à devenir reine de Pologne, puis duchesse de Lorraine. Après la naissance de Marie Anne Josèphe, elle accoucha d’un fils, Ferdinand Joseph Alois (1657-1658). Né l’année de la mort de son père, il décéda l’année suivante.

Précédents mariages de l'Empereur[modifier | modifier le code]

Ferdinand III du Saint-Empire

De son premier mariage, avec Marie-Anne d'Autriche, infante d'Espagne (1606-1646), Ferdinand III avait eu six enfants, dont une fille mort-née, et deux fils morts en bas âge. L’aîné, Ferdinand François (1633-1654), régna sur la Hongrie et la Bohème sous le nom de Ferdinand IV. Élu roi des Romains, et destiné à son père, il mourut prématurément à l’âge de 21 ans, trois ans avant son père. Ce fut donc son frère cadet, l’archiduc Léopold (1640-1705), qui, en 1657, à l’âge de dix sept ans, devint Empereur. Il entra en fonction l’année suivante, prenant l'appellation de Léopold Ier. Quant à la fille aînée du couple, Marie-Anne d'Autriche (1635-1696), elle épousa en 1649 son oncle, Philippe IV, roi d'Espagne (1605-1665), et fut la mère du dernier Habsbourg d’Espagne, Charles II (1661-1700).

Marié en secondes noces à sa cousine, l’archiduchesse Marie Léopoldine d’Autriche Tyrol (1632-1649), l’Empereur eut un fils, Charles Joseph (1649-1664), grand Maître de l’Ordre Teutonique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Guillaume de Neubourg-Wittelsbach (Jan Van Delen, 1703)

Marie Anne Josèphe n’avait que trois ans lors du décès de son père, et ne garda donc que très peu de souvenirs de cet homme sombre et névrosé, fort marqué par la désastreuse Guerre de Trente Ans, qui avait dévasté l’Allemagne. Elle grandit ainsi sous le règne de son demi frère, Léopold Ier, élevée par sa mère, une excellente femme, pieuse et très cultivée. Poétesse de talent, elle fut, durant toute sa vie, l’âme et le dynamisme de la vie culturelle de Vienne. En 1670, Marie Anne Josèphe eut le grand chagrin de voir sa chère sœur, Eléonore, partir pour Varsovie, afin d’y épouser le roi de Pologne, Michał Wiśniowiecki (1640-1673), alcoolique et impuissant notoire. Fort heureusement, la jeune femme devint rapidement veuve, et revint vivre auprès de sa famille. Elle se remaria cinq ans plus tard, par amour, avec Charles V, duc de Lorraine et de Bar (1643-1690).

Marie Anne Josèphe, elle aussi, prit époux, cette année 1678. Âgée de 24 ans, elle se maria à Jean-Guillaume de Wittelsbach, prince électeur de Palatinat-Neubourg (1658-1716), et frère de l'impératrice Eléonore Madeleine. Les Neubourg étant réputés pour leur extrême fécondité, les belles sœurs de la Princesse firent de brillants mariages, occupant, en plus du trône d'Autriche, ceux de Portugal et d’Espagne. Hélas, Marie Anne Josèphe, elle, ne parvint à donner au Prince électeur que deux fils mort nés, l’un en 1683, l’autre en 1686. Profondément affligée, elle mourut en 1689, âgée de seulement 35 ans.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :