Marie-Mai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie-Mai

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Marie-Mai en spectacle (2013)

Informations générales
Nom de naissance Marie-Mai Bouchard
Naissance 7 juillet 1984 (30 ans)
Varennes,Québec (Canada)
Activité principale Interprète
Activités annexes Actrice, Doubleuse
Genre musical Pop rock
Instruments Voix
Années actives Depuis 2003
Labels Musicor
Warner Music France
Site officiel www.mariemai.com
Logo

Marie-Mai Bouchard est une auteure-compositrice-interprète canadienne, née le 7 juillet 1984 à Varennes au Québec.

Elle s'est fait connaître grâce à l'émission Star Académie à l'hiver 2003. Par la suite, elle lance sa carrière avec son premier album Inoxydable où elle connaît un succès rapidement auprès du jeune public. Motivée par la popularité, elle sort d'autres albums dont Dangereuse attraction, Version 3.0, Miroir et, récemment, M. Ils sont tous certifiés platine sauf le dernier qui est certifié or[1],[2]. En 2011, Marie-Mai collabore avec le groupe Simple Plan sur la chanson Jet Lag qui remporte un énorme succès sur les radios du Québec et de France.

En 2010, elle a chanté en scène lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Vancouver retransmis dans le monde entier auprès de 3 milliards de téléspectateurs. En 10 ans, elle s'est présenté devant plus d’un million de spectateurs en tournée et en festivals. Elle a également fait douze représentations au Centre Bell. À l'occasion de la 100e représentation, elle sort le film Marie-Mai Live Au Centre Bell - Traverser Le Miroir , qui suit Marie-Mai lors de sa tournée Miroir au Centre Bell, sortie en salle le 11 juillet 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et début de sa carrière[modifier | modifier le code]

Son premier contact avec la musique se fait à travers le piano. Dès l'âge de cinq ans, Marie-Mai joue de ses propres compositions au piano. Par la suite, elle commence à chanter. Elle aime également pratiquer ses chansons devant sa grand-maman qui, remarquant son aptitude pour le chant, l'aide à améliorer sa technique vocale. Étudiante à l'école secondaire Le Carrefour à Varennes, puis à l'école secondaire De Mortagne à Boucherville[3], elle trouve son véritable intérêt à la fin de ses études, lors d’un spectacle de fin d’année auquel elle participe en chantant. Immédiatement, elle s'inscrit dans une école pour perfectionner le chant.

Un peu plus tard, elle se fait remarquer par le producteur de Mixmania qui la trouve talentueuse, mais il ne peut pas retenir sa candidature puisqu'elle a déjà atteint l'âge de 18 ans.[réf. nécessaire] Au même âge, sa grand-mère l'incite à participer à la télé-réalité Star Académie 2003[4]. Retenue à l'audition, Marie-Mai se fait remarquer dès la première ronde, par sa variété et par son style particulier de pop rock. Lors de la demi-finale, Marie-Mai interprète la chanson Salaud de Luc Plamondon. Elle perd contre Marie-Élaine Thibert après une chaude lutte. Avec la tournée Star Académie, elle fait 17 fois le Centre Bell.

Une fois l'aventure Star Académie terminée, l'auteur de la chanson, Luc Plamondon, lui écrit afin de la féliciter pour son interprétation de sa chanson. Quelques mois plus tard, il décide de collaborer aux premiers textes de Marie-Mai. C'est également celui-ci qui réussit à convaincre la chanteuse d'écrire ses propres chansons[5]. Plamondon et Marie-Mai ne cosigneront d’ailleurs jamais une chanson.

Inoxydable (2004-2006)[modifier | modifier le code]

À l'été 2004, en attendant son premier album, elle participe à la version québécoise de la comédie musicale Rent, dans le rôle de Mimi[6]. Les critiques sont unanimes à son égard et la considère comme une révélation dans cet opéra-rock.

Son premier album, Inoxydable, lancé le 28 septembre 2004 au Québec, puis le 10 avril 2006 en France, s'est vendu à plus de 120 000 exemplaires et a été certifié platine au Canada[4]. Les chansons Il faut que tu t'en ailles et Encore une nuit sont particulièrement populaires auprès des adolescent(e)s québécois(es) et elle reprend Seule à Montréal de son père qu'il l'avait composé vers 1980. Encore une nuit est sa première composition écrite directement en français (paroles et musique), elle qui avait l'habitude d'écrire en anglais et traduire par la suite.[réf. nécessaire]

La tournée Inoxydable prend son envol en avril 2005 où Marie-Mai a chanté dans tous les coins du Québec. À l'été 2005, elle clôt les Francofolies de Montréal devant une foule en liesse de plus de 45 000 personnes[4]. En 2005, elle obtient une nomination pour le meilleur vidéoclip francophone aux MuchMusic Video Awards avec le clip de sa chanson Il faut que tu t'en ailles et c'est Ariane Moffatt qui remporte le prix. En 2006, elle obtient également une nomination pour son vidéoclip Rien au MuchMusic Video Awards et c'est Stéphanie Lapointe qui gagne le prix. Elle remporte à l'été 2006, son premier prix en carrière à KARV l'anti.gala, voté par les ados, pour le look le plus cool de l'année.[réf. nécessaire] En septembre 2006, Marie-Mai gagne son premier prix en sol français. Elle remporte le concours TALENT - M6 qui lui assure un passage à la prestigieuse émission télé Hit machine vue par des millions de spectateurs.

« Je n'ai jamais gagné de concours. J'étais toujours celle qui se rendait loin sans être la première. J'étais loin de croire que je gagnerais, surtout sur un autre continent »

— Marie-Mai, au lendemain de sa victoire du concours français[7]

Elle va chercher son trophée à l'émission Hit Machine et y interprète Encore une nuit. Grâce à cette émission, elle commence à être connue en France. Peu après, elle assure la première partie de 20 spectacles de Garou en Europe (Suisse, Monaco, Allemagne), qui va chanter sept chansons dans une prestation de pas moins de 25 minutes avant l'entrée sur scène de Garou[8]. Elle se produit également en solo, au Bataclan de Paris pour conclure son voyage en Europe[9].

La même année, elle se fiance à son copain Fred St-Gelais.

Dangereuse attraction (2007-2009)[modifier | modifier le code]

Son deuxième album, réalisé par Fred St-Gelais, est intitulé Dangereuse attraction. Sorti le 28 août 2007 au Québec, elle participe à toutes les étapes de production, coécrit paroles et musiques. Le lancement a lieu sur la scène du Jardin des Étoiles à La Ronde et, profitant de l'occasion, le manège Goliath est renommé Dangereuse attraction. Aussitôt, les extraits Qui Prendra ma place, Mentir et Emmène-moi rencontrent un immense succès auprès du public et des radios, qui se voient accéder aux premières places des Tops 25 Pop Rock BDS et/ou correspondants[10]. En janvier 2008, la tournée, qui se nomme Dangereuse attraction live, prend vie avec plus de 70 dates à travers le Québec devant plus de 51 000 spectateurs, dont ses 2 premiers Centre Bell en solo, à guichets fermés[11]. En août 2008, Marie-Mai est récompensée d'un disque d'or pour avoir vendu plus de 50 000 exemplaires de cet album au Québec[12]. Elle reçoit son tout premier Félix lors du 30e Gala de l'ADISQ, le 2 novembre 2008, dans la catégorie Album rock de l'année[13].

Le 24 juin 2009, Marie-Mai participe pour la première fois au Grand spectacle de la Fête nationale du Québec à Montréal, diffusé simultanément à ICI Radio-Canada Télé et à la radio[14]. Elle y interprète notamment ses succès Mentir et Emmène-moi, une reprise de la chanson Lady Marmalade, ainsi qu'un extrait de l’hymne national officieux du Québec, Gens du pays de Gilles Vigneault. Une semaine plus tard, le 1er juillet 2009, à l'occasion des festivités de la Fête du Canada à Ottawa diffusées sur ICI Radio-Canada Télé et la chaîne anglophone CBC, la chanteuse est invitée à chanter trois de ses chansons[15]. À l'origine, la chaîne anglophone ne prévoyait diffuser que sa première chanson, Mentir, mais CBC est finalement revenue sur sa décision après les répétitions, ayant été charmée par la chanteuse, et décide plutôt de diffuser ses trois prestations[réf. nécessaire].

En 2009, Marie-Mai récolte 3 nominations au 31­­e Gala de l'ADISQ, soit Interprète féminine de l'année, Vidéoclip de l'année pour Emmène-moi et Site internet de l'année[16].

Version 3.0 (2009-2012)[modifier | modifier le code]

Pour la première fois, elle a participé entièrement sur ce prochain album, qui a duré 2 ans avec son collaborateur Fred St-Gelais. Elle voulait sortir un album plus personnel, certains de ses chansons sont inspirés autour d'elle : « Je fais souvent des liens avec les voyages, la vie, un décès ou des histoires vécues par des amis ou des membres de ma famille. Il y a aussi des histoires montées de toutes pièces. Je me mets dans la peau d'un personnage[17]. » Le 22 septembre 2009, elle lance son troisième album, intitulé Version 3.0. Numéro 1 des ventes dès la première semaine de sa sortie et numéro 3 au Canada.[réf. nécessaire] Elle obtient un troisième disque d'or le 7 décembre 2009 pour avoir écoulé 40 000 exemplaires[18] de cet album.

Elle mène son projet d'album anglophone parallèlement à sa carrière francophone, en attendant de trouver « les bonnes personnes au bon moment » pour percer en anglais.[réf. nécessaire] Elle lance son deuxième morceau anglophone, intitulé Do You, tiré de Version 3.0, le 24 mars 2010, son premier étant Take The Money sur son premier album. Le 28 février 2010, elle fait partie de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver en interprétant sa chanson Emmène-moi. Cette prestation était demeurée secrète jusqu'à la dernière minute, Marie-Mai étant annoncée sous le pseudonyme Lisa Brown.[réf. nécessaire] Sa participation vient satisfaire le manque de français dans la cérémonie d'ouverture. Un événement retransmis dans le monde entier auprès de 3 milliards de téléspectateurs.

Le 11 juin 2010, elle se retrouve pour une troisième fois au Centre Bell.

Cette même année, Marie-Mai connaît du succès avec Je repars, qu'elle interprète en duo avec David Usher. La chanson est restée classée plus d’un mois en tête du Top 100 BDS.

Elle a été choisie par la maison de disques Sony pour interpréter un duo virtuel avec Elvis Presley sur la chanson Love Me Tender dans l'album Viva Elvis, inspiré du spectacle du Cirque du Soleil à Las Vegas.

Le 6 novembre 2010, elle remporte deux Félix au gala de l'ADISQ. Un pour l'album rock de l'année et l'autre pour l'interprète féminine de l'année.

Quelques semaines plus tard, le 19 novembre 2010, elle se voit remettre, sur la scène du Centre Bell (son quatrième en solo) un billet d’or, célébrant les 50 000 billets vendus de sa tournée Version 3.0.

Le 8 mars 2011, elle reçoit un disque platine pour son album Version 3.0. (80 000 exemplaires vendus).

Le 6 mai 2011, Marie-Mai retourne sur la scène du Centre Bell pour la cinquième fois en solo pour la dernière fois en salle avec la Tournée Version 3.0.

De plus, elle enregistre un morceau en duo avec le groupe Simple PlanJet Lag, sur l'album Get Your Heart On. Morceau qui sera récompensé par l'Award du Groupe/duo/troupe francophone de l’année au NRJ Music Awards le 28 janvier 2012.

Le 29 juin 2011, elle annonce sur son compte Twitter qu'elle sera la voix québécoise de la Schtroumpfette dans le film Les Schtroumpfs basé sur la populaire bande-dessinée10.

Au mois d'août 2011, Marie-Mai termine officiellement la tournée Version 3.0.

Le 4 septembre 2011 est un grand jour car elle se marie à Hawaï avec son amoureux Fred St-Gelais. Ils décident de chanter leurs vœux et la chanson For the first time est créée.

Le 30 octobre 2011, elle remporte à nouveau deux Félix au gala de l'ADISQ. Un dans la catégorie Spectacle de l'année - Auteur-compositeur-interprète pour Version 3.0 et l'autre pour l'interprète féminine de l'année11.

Le 4 novembre 2011, elle signe avec Warner Music France12 qui sera sa maison et son distributeur de disques en Europe.

Le 5 avril 2012, Marie-Mai reçoit un Prix Rencontres de l'ADISQ pour être restée plus de 100 semaines dans le top ventes francophones du magazine LE Palmarès, avec son troisième opus, Version 3.0.

Le 17 juin 2012, elle rejoint Johnny Hallyday sur la scène du stade de France pour interpréter le titre Vivre pour le meilleur.

Miroir (2012-2014)[modifier | modifier le code]

Le 14 août 2012, C.O.B.R.A., le premier extrait de son quatrième album, Miroir, est lancé dans les stations radios du Québec. Il se hissera en tête des palmarès radios.

C'est le 17 septembre 201213 que Marie-Mai lance, à l'Olympia de Montréal, son quatrième album en carrière. Une semaine après avoir lancé Miroir, elle vend 22 000 exemplaires[19] au total, est no 1 des ventes au Québec et no 2 au Canada.

La chanteuse interprète une chanson au dîner de gala et à la cérémonie d’intronisation au Temple de la renommée olympique du Canada au Centre Air Canada à Toronto, le 21 septembre 201214.

Le 12 octobre 2012 elle coanime avec Isabelle Racicot à l'émission Ça finit bien la semaine. Les invités étaient Céline Dion, Rachelle Lefèvre et Ève-Marie Lortie.

Le 17 octobre 201215, elle reçoit un disque d'or pour avoir vendu 40 000 exemplaires de l'album Miroir.

Le 28 octobre 2012 au gala de l'ADISQ, elle remporte un 6e Félix en carrière, celui de la chanson de l'année avec Sans cri ni haine, reprise de la chanson Call Your Girlfriend de Robyn. La chanson Sans cri ni haine a trôné en tête du palmarès radio Top 100 BDS pendant 11 semaines.

En octobre 2012, elle enregistre une reprise de Jean-Jacques GoldmanLà-bas, avec le chanteur et mannequin Baptiste Giabiconi pour l'album Génération Goldman. Un vidéoclip a aussi été tourné au Québec. Elle fait également partie du collectif sur le titre Famille incluant Corneille, M. Pokora, Leslie, Shy'm, Tal, Judith, Zaz, Amel Bent, Christophe Willem, Florent Mothe, Ivyrise. Un vidéoclip montrant les chanteurs en studio d'enregistrement a été dévoilé.

Le 18 janvier 2013, la Tournée Miroir prend son envol à Granby avec 40 dates dont 3 Centre Bell en mai 2013 (total 30 000 personnes), 2 en novembre 2013, 2 en mai 2014 et 2 Colisée Pepsi.

Le 27 mars 2013, elle souligne ses 10 ans de carrière en interprétant un medley de ses plus grands succès à l'émission Fidèles au poste, animée par Éric Salvail.

Le 19 avril 2013, le musée de cire Grévin Montréal ouvre ses portes au public avec une statue de Marie-Mai16. La statue sera retouchée pour davantage ressembler à la chanteuse.

Le 25 avril 2013, Je cours, le 24e single en carrière de la chanteuse, est lancé.

Le 1er juin 2013, elle ouvre le 26e Téléthon Opération Enfants Soleil.

Le 24 juin 2013, elle fait partie des artistes invités pour la Fête Nationale des Québécois à Montréal aux côtés de Diane Dufresne.

Le 28 juin 2013, elle chante en duo avec Garou dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal.

Le 1er juillet 2013, elle prend part aux festivités de la Fête du Canada en compagnie, notamment, de Carly Rae Jepsen.

Le 22 juillet 2013, elle participe au concert-bénéfice pour les sinistrés de Lac-Mégantic à Lavaltrie avec 39 autres artistes (elle a perdu un ami chansonnier et musicien dans la tragédie, Guy Bolduc).

Le 20 août, elle adresse aux radios la chanson Différents, son 25e extrait radio en carrière et sa chanson préférée de l'album Miroir. Un vidéoclip tourné en juillet dans les rues de Montréal accompagne cet extrait.

Le 23 août, elle remporte le prix personnalité de l'année à KARV l'anti.gala pour les 10 ans du Gala dans la catégorie: Attache ta tuque, c’est lui ou elle la plus hot.

Le 31 août, elle offre un concert gratuit au Musi-Café - Série Réconfort pour les gens de Lac-Mégantic.

En septembre, elle reprend la Tournée Miroir (2e partie) avec une quarantaine de dates à travers le Québec, dont 2 nouvelles représentations au Centre Bell en mai 2014.

Le 28 septembre, l’album Miroir est certifié platine lors d'un spectacle à Ste-Thérèse. C’est donc la 4e certification platine qu’elle récolte en carrière. De plus, durant la chanson Différents, les fans sortent des centaines d'affiches avec le mot MERCI. «Ce que vous venez de faire là, ça n’a pas de prix», a-t-elle dit.

Le 27 octobre, au Gala de l'Adisq, elle remporte 2 Félix : celui de l'album pop de l'année pour Miroir et celui d’Interprète féminine de l'année (vote du public). Bien que nommée dans la catégorie Chanson populaire de l’année pour C.O.B.R.A., c’est Nous sommes les mêmes de Marc Dupré qui remporte le trophée. Marie-Mai n’est pas en reste, puisqu’elle est auteure-compositrice de la chanson avec son mari Fred St-Gelais.

Le 21 novembre, elle reçoit une certification Billet d’Or (50 000 billets vendus) pour la tournée Miroir (sa 3e certification pour la vente de billets en carrière)

Les 28 et 29 novembre, elle se produit au Centre Bell pour les 9e et 10e fois en carrière.

Le 6 décembre, elle enflamme la scène du Colisée de Québec pour la 2e fois en solo avec la tournée Miroir.

Le 9 décembre, elle reçoit une plaque honorifique attestant que 2 des chansons qu'elle a composées se sont inscrites au 1er rang du palmarès BDS au cours de l'année 2013 (pour C.O.B.R.A. avec Fred St-Gelais et Nous sommes les mêmes de Marc Dupré).

La Voix (2013)[modifier | modifier le code]

En janvier 2013, Marie-Mai participe, comme coach, à la première saison de l'émission La Voix, version québécoise de The Voice. Marie-Mai y est l’une des quatre coachs, les autres sont Ariane Moffatt, Jean-Pierre Ferland et Marc Dupré. Elle a choisi comme mentor son mari, Fred St-Gelais. Durant toute la saison, elle chante en duo avec ses candidate comme I'm Like a Bird avec Nelly Furtado lors des duels, Encore une nuit avec Cynthia Harvey, Je repars avec Jonathan Guibault et The A Team avec Jeffrey Piton lors de son passage à St-Jean-sur-Richelieu le 29 mars 2013 pour la 27e représentation de la Tournée Miroir. La candidate finaliste de Marie-Mai est Charlotte mais elle perd en finale. Elle chante également Home en groupe avec les 6 derniers finalistes. Après la saison, elle déclare qu'elle ne veut pas faire la 2e saison car elle avait l’impression de briser des rêves.[réf. nécessaire]

M (2014 à maintenant)[modifier | modifier le code]

Le 12 janvier 2014, elle fait partie des invités du 25e Gala Célébration de Loto-Québec. Elle y interprète «Life Is A Highway» et une nouvelle chanson, «Rien à perdre».

9 février 2014, elle annonce en primeur à l'émission Accès illimité un nouvel album de chansons originales, qui sera lancé le 12 mai. Le premier extrait radio, Jamais trop tard, est un duo avec le chanteur Jonas.

28 février, elle performe pour la première fois en direct à l'émission C'est ma toune, la chanson "Jamais trop tard" en duo avec Jonas.

2 avril, elle fait la couverture du livre de Josélito Michaud portant sur la réussite et la célébrité dans La Gloire démystifiée Captée lors d’un spectacle, on y voit la chanteuse de dos, le bras tendu vers le ciel, les flashs des appareils cellulaires de ses fans l’éclairant par devant. Un cliché qui représente à la perfection l’image que l’auteur se fait de la gloire.

17 avril, elle tourne le vidéoclip de la chanson Conscience.(Elle y fait 2 type de voix représentant le bien et le mal)

27 avril, elle chante en duo "Say Something" avec Adam Cohen au Gala Artis, elle dépasse le soir même les 100 000 abonnés Twitter.

Elle termine sa tournée Miroir avec la 100e représentation, les 2 et 3 mai 2014 au Centre Bell (11e et 12e fois en solo). Elle fait son lancement de l'album "M" lors du rappel des Centre Bell interprétant: Conscience / Tourner / À bout portant / devant 8357 fans.

Le 8 mai elle reçoit un billet platine pour 100 000 billets vendus durant la tournée Miroir à l'émission Salvail et y interprète Jamais trop tard avec Jonas et Conscience pour la première fois à la télévision.

12 mai 2014 elle lance son album M sur itunes mondialement et une première au Québec, 3 vidéoclips (Conscience / Tourner / Indivisible)

Dès la première semaine elle vend près de 20 000 copies de M.

L'album connait un grand succès.

À l'été 2014, elle parcoure 25 festivals aux 4 coins du Québec avec un spectacle version spéciale 10 ans de carrière.

Elle sort "M" pour pouvoir se concentrer sur son objectif, fonder une famille avec Fred St-Gelais.

C'est le 7 juillet lors de son 30e anniversaire et la première de son film à Montréal, qu'elle reçoit sont 5e disque d'Or (40 000 copie vendus de M)

Le 11 juillet son premier film: Marie-Mai Live au Centre Bell: Traverser le Miroir est à l'affiche dans plus de 50 salles de cinéma, grâce à la technologie de caméras numériques Alexa.

Le 11 août 2014 son 3e extrait de l'album M: Indivisible est envoyé aux radios. Le 18 août 2014 une version remix de la chanson Indivisible est disponible remixée par le duo allemand Stil & Bense

Le 26 août elle ouvre l'anti Gala Karv avec Conscience et remporte 2 trophées «C’est clair que c’est pas sa mère qui a choisi son look! (plus beau look sur le tapis rouge)» et «L’expression OMG a été inventée pour cette vedette!» Personnalité de l'année)

Le 11 septembre 2014 elle est honorée par la SOCAN pour le #1 radio Jamais Trop Tard. Le Gala de la SOCAN remet chaque année les Prix de la chanson populaire aux auteurs-compositeurs qui sont derrière les 10 titres les plus joués de l’année sur les radios au pays.


Le 26 octobre lors du Gala de l'Adisq et grâce au vote du public, elle remporte le Félix de l'interprète féminine de l'année pour la 4e fois (Son 9e Félix en carrière)

Le 23 décembre 2014, elle reçoit la certification Triple platine pour 30 000 copies vendus du DVD Traverser le Miroir[20]


Implications sociales[modifier | modifier le code]

Marie-Mai est ambassadrice pour l'UNICEF en 2007 et en 2008. En décembre 2011, elle participe à la campagne de sensibilisation contre l'intimidation « Ça finit là » et fait une vidéo où elle révèle avoir vécu de l'intimidation à cause de son trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH)[21]. Elle est aussi porte-parole de la compagnie de cosmétique Annabelle.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Travail nommé Récompense Résultat
2005 Meilleur vidéoclip francophone pour Il faut que tu t'en ailles MuchMusic Video Awards Nomination
2005 Album de l'année - Rock pour Inoxydable Prix Félix Nomination
2006 Meilleur vidéoclip francophone pour Rien MuchMusic Video Awards Nomination
2007 Artiste s'étant le plus illustré hors Québec Prix Félix Nomination
2008 Interprète féminine de l'année Prix Félix Nomination
2008 Chanson populaire de l'année pour Mentir Prix Félix Nomination
2008 Album le plus vendu pour Dangereuse attraction Prix Félix Nomination
2008 Album de l'année - Rock pour Dangereuse attraction Prix Félix Lauréat
2008 Spectacle de l'année - Auteur-compositeur-interprète pour Dangereuse attraction live Prix Félix Nomination
2008 Vidéoclip de l'année pour Qui prendra ma place Prix Félix Nomination
2008 Prix de la chanson populaire pour Si pour te plaire SOCAN Lauréat
2009 Interprète féminine de l'année Prix Félix Nomination
2009 Vidéoclip de l'année pour Emmène-moi Prix Félix Nomination
2010 Interprète féminine de l'année Prix Félix Lauréat
2010 Album de l'année - Rock pour Version 3.0 Prix Félix Lauréat
2010 Album de l'année - Meilleur vendeur pour Version 3.0 Prix Félix Nomination
2010 Chanson populaire de l'année pour C'est moi Prix Félix Nomination
2011 Interprète féminine de l'année Prix Félix Lauréat
2011 Spectacle de l'année - Auteur-compositeur-interprète pour Version 3.0 Prix Félix Lauréat
2011 Chanson populaire de l'année pour Comme avant Prix Félix Nomination
2011 Chanson populaire de l'année pour Je repars Prix Félix Nomination
2012 Duo francophone de l’année pour Jet Lag NRJ Music Award Lauréat
2012 Prix de la chanson populaire pour Comme avant et Si on changeait SOCAN Lauréat
2012 Chanson populaire de l'année pour Sans cri ni hain Prix Félix Lauréat
2013 Album de l'année - Pop pour Miroir Prix Félix Lauréat
2013 Interprète féminine de l'année Prix Félix Lauréat
2013 Album de l'année - Meilleur vendeur pour Miroir Prix Félix Nomination
2013 Chanson populaire de l'année pour C.O.B.R.A. Prix Félix Nomination
2013 Spectacle de l'année - Auteur-compositeur-interprète pour Miroir Prix Félix Nomination
2014 Interprète féminine de l'année Prix Félix Lauréat
2014 Prix de la chanson populaire pour Nous sommes les même SOCAN Lauréat
2014 Auteurs-Compositeurs de l'année (avec Fred St-Gelais) SOCAN Lauréat

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Vidéoclip
Année Single Meilleure position Album
Drapeau : Québec Québec Drapeau de la France France
2004 Il faut que tu t'en ailles oui Oui 1 66 Inoxydable
2005 Tu t'en fous oui Oui 1
Encore une nuit oui Oui 1
Rien oui Oui 1
2006 Rien (version remixée) oui Oui
Chanson pour hier et demain Non Non 1
Tous les chemins Non Non 5
2007 Qui prendra ma place oui Oui 1 Dangereuse attraction
Mentir oui Oui 1
2008 Emmène-moi oui Oui 1 18
Avec elle Non Non 1
2009 Dangereuse attraction Non Non 1
Mille jours Non Non 11
Ici maintenant Non Non 8
C'est moi oui Oui 1[27] Version 3.0
Déjà loin oui Oui 5[28]
2010 J'attendrai mon tour [29] oui Oui 36
Do You Non Non 12
Je repars (duo avec David Usher) oui Oui 1 The Mile End Sessions
Garde tes larmes Non Non 1 Version 3.0
2011 Love Me Tender (duo avec Elvis Presley) oui Oui 32 Viva Elvis
Comme avant oui Oui 1[30] Version 3.0
Jet lag (en featuring de Simple Plan) oui Oui 1 11[31] Get Your Heart On!
Plaisirs amers Non Non 29 Version 3.0
2012 J'attendrai mon tour oui Oui 4
Sans cri ni haine Non Non 1[32] Miroir
C.O.B.R.A. oui Oui 1[33]
Jamais ailleurs Non Non 1
Je cours (remixé pour la France) Non Non
2013 Là-bas (duo avec Baptiste Giabiconi) oui Oui 16 Génération Goldman
Je cours oui Oui 2 Miroir
Différents oui Oui 1
2014 Jamais trop tard oui Oui 1 M
Conscience oui Oui 3
Indivisible oui Oui 1
Tourner oui Oui

DVD[modifier | modifier le code]

Contributions pour d'autres artistes[modifier | modifier le code]

Marie-Mai et Fred St-Gelais forment un duo de compositeurs.

Bandes sonores de films[modifier | modifier le code]

Filmographie et prestations télévisées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un troisième disque platine pour Marie-Mai »,‎ 8 mars 2011 (consulté le 28 octobre 2014)
  2. « Marie-Mai reçoit un disque platine pour son dernier album Miroir »,‎ 30 septembre 2013 (consulté le 28 octobre 2014)
  3. Avant l'année 2010-2011, l'école secondaire Le Carrefour accueillait seulement les étudiants de secondaire 1 à 3. Pour le secondaire 4 et 5, ils doivent aller à l'école secondaire De Mortagne de Boucherville, ville voisine de Varennes.
  4. a, b et c « 5 choses que vous ne saviez pas sur Marie-Mai », sur Rouge fm (consulté le 24 décembre 2014)
  5. « Luc Plamondon prend Marie-Mai sous son aile », sur Canoe,‎ 5 novembre 2003 (consulté le 24 décembre 2014)
  6. « Marie-Mai Bouchard et Jean-François Bastien dans Rent », sur Canoe,‎ 27 janvier 2004 (consulté le 24 décembre 2014)
  7. « Marie-Mai remporte un concours français », sur Canoe,‎ 15 septembre 2006 (consulté le 24 décembre 2014)
  8. « Marie-Mai en duo avec Garou », Journal de Montréal,‎ 17 juin 2013 (consulté le 24 décembre 2014)
  9. « Voyage bien organisé », sur Canoe,‎ 8 novembre 2006 (consulté le 24 décembre 2014)
  10. « Artistes - Marie-mai », sur enspectacle.ca (consulté le 24 décembre 2014)
  11. « Marie-Mai présente Dangereuse attraction live pour la dernière fois », La Presse,‎ 30 avril 2009 (consulté le 24 décembre 2014)
  12. « Un disque d'or pour Marie-Mai », sur Canoe,‎ 6 août 2008 (consulté le 24 décembre 2014)
  13. « Gala de l’ADISQ 2010 Marie-Mai : la championne rock ! », sur Gong communications,‎ 8 novembre 2010 (consulté le 24 décembre 2014)
  14. « Éric Lapointe, Ariane Moffatt et Marie-Mai à la Fête nationale », La Presse,‎ 19 mai 2009 (consulté le 24 décembre 2014)
  15. « Fête du Canada : un hommage aux athlètes olympiques », sur Lanouvelle.net,‎ 28 mai 2009 (consulté le 24 décembre 2014)
  16. « Gala de l'ADISQ - 2009 : Nommés et gagnants » (consulté le 24 décembre 2014)
  17. « Marie-Mai lance son nouvel album «Version 3.0» au Métropolis », La Presse,‎ 21 septembre 2009 (consulté le 24 décembre 2014)
  18. « Marie-Mai atteint la certification or avec son troisième album »,‎ 8 décembre 2009 (consulté le 28 octobre 2014)
  19. « Marie-Mai performe encore avec son album « Miroir » »,‎ 3 octobre 2012 (consulté le 28 octobre 2014)
  20. a et b « DVD/Blu-ray triple platine pour Marie-Mai », sur Canoe,‎ 23 décembre 2014 (consulté le 23 décembre 2014)
  21. Marie-Mai : l'intimidation, ça finit là
  22. Internet, http://www.musiccanada.com/GPSearchResult.aspx?st=&ica=False&sa=marie-mai&sl=&smt=0&sat=-1&ssb=Artist, page consultée le 6 mai 2012
  23. Internet, http://www.canoe.com/divertissement/musique/nouvelles/2008/08/06/6368906-ca.html, page consultée le 29 mai 2009
  24. Internet, http://fr.canoe.ca/divertissement/musique/nouvelles/2011/03/08/17542016-qmi.html, page consultée le 13 novembre 2014
  25. Internet, http://www.musiccanada.com/GPSearchResult.aspx?st=&ica=False&sa=marie-mai&sl=&smt=0&sat=-1&ssb=Cert.%20Date, page consultée le 20 octobre 2012
  26. Internet, http://hollywoodpq.com/2014/07/08/premiere-de-marie-mai-live-au-centre-bell-traverser-le-miroir-et-lalbum-m-certifie-disque-dor/, page consultée le 8 juillet 2014
  27. [1]. Top 25 BDS Pop Rock Consulté le 1er décembre 2009
  28. http://www.adisq.com/palmares.aspx?l=b5 Top 5 BDS ADISQ
  29. http://www.lametropole.com/article/arts-et-spectacles/musique/l-avocat-du-m%C3%A9decin-de-piedmont-irrit%C3%A9, page consultée le 30 juin 2011
  30. http://www.mariemai.com/1944-nouvelles/Marie-Mai___3_fois_numero_1_.html, page consultée le 20 février 2011
  31. Le top 50 classement des meilleurs ventes de singles en France du 13/06/11 au 19/06/11
  32. Palmarès top 10 radio correspondants de l'ADISQ, page consultée le 6 mai 2012.
  33. Palmarès top 5 bds de l'ADISQ, page consultée le 20 septembre 2012.
  34. Internet, http://www.productionsj.com/390-dvd-marie-mai-la-tournee-inoxydable.html, page consultée le 13 novembre 2014
  35. Cette chanson n'a jamais été finalisée

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]