Marie-Louise de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louise-Marie de France par Pierre Gobert (attribué à) (1732)
(Versailles, Musée national du Château et des Trianons)

Marie-Louise de France dite Madame Troisième, née le 28 juillet 1728 à Versailles et morte le 19 février 1733, est la troisième fille du roi Louis XV et de Marie Leszczyńska.

Présentation[modifier | modifier le code]

Sa naissance, survenue alors que tout le monde attendait un Dauphin, marqua une grande déception à la cour. « La consternation est ici générale » écrit un contemporain. Titrée Madame Troisième à sa naissance, elle fut élevée à Versailles.

Elle n’est guère connue que par sa mort prématurée, qui montre bien l'incompétence des médecins de l'époque. Pendant l’hiver 1733, elle avait contracté un rhume bénin. Madame Troisième était confiée à un médecin gascon, Bouillac, aventurier et ignorant. La fièvre s’intensifiant, il ordonna de saigner la petite princesse à quatre reprises, lui prélevant parfois jusqu’à trois palettes de sang. Elle subit également des vomitifs. Bouillac, devant l’état empirant de Madame Troisième, déclara forfait..

Hâtivement baptisée à la mi-février, elle reçut les prénoms de ses parents, Marie-Louise. Elle mourut le 19 février 1733.

Il reste d'elle un portrait de Gobert, ainsi qu'une allégorie de Natoire, où elle apparaît aux côtés de sa sœur cadette, Madame Adélaïde.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]