Marie-Louise d'Étrurie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie-Louise de Bourbon et Marie-Louise.
Marie Louise d'Espagne, reine d'Étrurie et duchesse de Lucques, dans un portait par François-Xavier Fabre.
Royaume d'Étrurie. Charles-Louis d'Étrurie et sa mère la reine Marie-Louise, régente (1803-1807) : 10 lires (1803). La légende en latin est à comprendre Carolus Ludovicus Dei gratia rex Etruriae et Maria Aloysia regina rectrix.

Marie-Louise (Marie-Louise-Joséphine) de Bourbon, infante d'Espagne, reine d'Étrurie, puis duchesse de Lucques. Née à Madrid en 1782, morte à Lucques en 1824.

Fille du roi d'Espagne Charles IV et de Marie-Louise de Bourbon-Parme, elle épouse en 1795, Louis de Bourbon, fils aîné du duc de Parme.

De cette union naquit :

  • Charles II de Bourbon-Parme (1799-1884) Roi d'Étrurie (1803/1807) puis duc de Lucques (1814/1847) puis duc de Parme (1847/1849) épouse en 1820 Marie-Thérèse de Savoie (1803-1879)


En 1801, Napoléon transforme le grand-duché de Toscane en royaume d'Étrurie dont elle devient reine, puis régente à la mort de son mari en 1803. En 1807, Napoléon dissout le royaume d'Étrurie dont le territoire est rattaché à l'Empire. Marie-Louise se réfugie à Madrid, puis suit son père destitué et exilé en France par Napoléon, en 1807. Napoléon l'envoie en résidence surveillée à Nice, à la villa Grandis, en 1809. En 1815, pour la dédommager de Parme, donné à Marie-Louise d'Autriche, elle reçoit le duché de Lucques.

Elle a été béatifiée par le pape Pie IX en 1876.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Marie-Louise d'Étrurie
Statue de Marie-Louise sur la Piazza Napoleone à Lucques.

Articles connexes[modifier | modifier le code]