Marie-Louise Meilleur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie-Louise Fébronie Meilleur, née Chassé le à Kamouraska au Québec (Canada) et morte le dans sa maison de retraite à Corbeil (en) en Ontario à l'âge de 117 ans, est la personne qui a vécu le plus longtemps de l'histoire du Canada. Elle fut également la doyenne de l'humanité entre le et le , succédant à la Française Jeanne Calment.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Pierre Chassé et Fébronie Lévesque. Elle épouse Gérald-Étienne Leclerc en 1899. Après le décès de son époux et de ses parents, elle quitte la région avec ses deux enfants survivants (sur quatre) pour s'établir en Ontario en 1913. Elle ne reverra sa région natale qu'une fois, en 1939. En 1915, elle épouse Hector Meilleur, dont elle aura six enfants. Après le décès de son second époux, en 1972, elle s'installe chez une de ses filles, puis entre en maison de retraite. Elle était végétarienne[réf. nécessaire].

Article connexe[modifier | modifier le code]


Précédé par Marie-Louise Meilleur Suivi par
Jeanne Calment
Doyen de l'humanité
Sarah Knauss