Marie-Line Reynaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Line Renaud.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reynaud.
Marie-Line Reynaud
Fonctions
Députée de la 2e circonscription de la Charente
En fonction depuis le 20 juin 2007
Élection 17 juin 2007
Réélection 17 juin 2012
Prédécesseur Jacques Bobe
12 juin 199719 juin 2002
Élection 1er juin 1997
Prédécesseur Pierre-Rémy Houssin
Successeur Jacques Bobe
Député européen
20 juillet 200425 juin 2007
Successeur Roselyne Lefrançois
Biographie
Date de naissance 17 juillet 1954 (60 ans)
Lieu de naissance Barbezieux-Saint-Hilaire (Charente)
Parti politique PS

Marie-Line Reynaud, née le 17 juillet 1954 à Barbezieux (Charente), est une femme politique française, membre de la section PS de Jarnac, ville natale de François Mitterrand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Line Reynaud passe un baccalauréat littéraire et se tourne vers des études de droit, obtenant une maîtrise en droit communautaire. Installée à Jarnac depuis 1985, c'est là qu'elle s'intéressera de plus près à la vie politique, en devenant en 1989 conseillère municipale d'opposition à la mairie (UDF) de Jarnac.

Elle a été conseillère technique au centre d'information des droits de la femme et de la famille à Angoulême de 1991 à 1997.

En 1997, elle est élue députée de la deuxième circonscription de Charente, battant le député RPR sortant Pierre-Rémy Houssin, fonction qu'elle assumera jusqu'en 2002. De 2001 à juin 2007, elle est première adjointe de Jérôme Royer, maire PS de Jarnac et l'une des 11 délégués de la Municipalité à la Communauté de communes de Jarnac.

Depuis 2001, elle est vice-présidente de la « Donation François Mitterrand ».

Elle a rejoint le courant Nouveau Parti socialiste.

Élue députée européenne en juin 2004, elle a siégé dans quatre commissions, les commissions « Femme » et « Affaires constitutionnelles » comme titulaire et la Commission « Liberté et égalité des genres » et la Commission temporaire sur la CIA comme suppléante.

Elle est élue pour un nouveau mandat à l'Assemblée nationale le 17 juin 2007 en battant avec 52,78 % des suffrages Jérôme Mouhot, le maire UMP de Cognac, le député UMP sortant, Jacques Bobe, ne se représentant pas.
À la suite de cette élection, et comme elle l'avait annoncé, elle renonce à tous ses autres mandats, et notamment à son poste de première adjointe au maire de Jarnac et à son mandat de députée européenne où elle sera remplacée par Roselyne Lefrançois.

Lors des élections législatives de 2012, elle obtient un nouveau mandat de député en étant élue au deuxième tour avec 57,08 % des voix.

Marie-Line Reynaud est mariée et mère de trois enfants.

Liens externes[modifier | modifier le code]