Marie-Julie Gagnon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie-Julie Gagnon est une blogueuse québécoise spécialisée en voyages et en tourisme.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Après l’obtention en 1994 d’un DEC en Arts et technologie des médias (presse écrite) au Cégep de Jonquière, Québec, Marie-Julie Gagnon suit quelques cours en création littéraire à l’Université du Québec, avant de se lancer dans le monde des communications. MusiquePlus, Vidéotron – InfiniT, Cossette Interactif et TQS comptent parmi les entreprises au sein desquelles elle apprend son métier, agissant à titre de rédactrice, vulgarisatrice, recherchiste, reporter-réalisatrice, journaliste indépendante et chroniqueuse.

Elle acquiert rapidement la réputation d’aimer les nouvelles technologies. Se décrivant elle-même comme une « technomade[1] , auteure, chroniqueuse, globe-trotteuse et webomotrice », sa polyvalence fait en sorte qu’on lui confie des mandats de nature variée.

Depuis 1994, Marie-Julie Gagnon est tour à tour chroniqueuse, recherchiste, auteure, blogueuse. La plupart du temps pigiste, elle a toutefois occupé à l’occasion des postes réguliers, au cours de sa carrière, dont celui de rédactrice en chef, Reportages, au magazine Clin d’œil, de 2004 à 2006.

Au nombre des blogues dont elle signe les billets : « En Transit[2]  » sur MSN.ca, « Un baluchon pour deux [3] » sur www.coupdepouce.com, « Copines en cavale [4] » pour les éditions Ulysse (qui publient les Guides de voyage Ulysse). Elle a également participé au projet « Espadrilles et champagne 2010[5]  », en France.

En 2008, elle crée son blogue personnel, « Taxi-brousse, Pérégrinations d’une technomade[6] ».

Outre ses nombreuses collaborations auprès de la presse écrite et de magazines spécialisés au fil des années, notamment le journal gratuit Métro, Via destinations, Elle Québec, Taïwan aujourd’hui, Lou, Ouest-France, Mariage Québec et PASSION, Marie-Julie Gagnon est présentement rédactrice en chef du magazine Fuga Destination Spa.

Elle a publié trois livres destinés aux adultes: Embarquement immédiat (Stanké, 2004), Cartes postales d’Asie (Mémoire d’encrier, 2007) et Mama Cool (Michel Lafon, 2009), en plus de participer au collectif Cherchez la femme [7] (Québec Amérique, 2011), sous la direction d'India Desjardins, auteure de la série de romans Le Journal d'Aurélie Laflamme. Elle est également l'auteure de la série d'albums pour enfants Lily Têtue, publiée aux éditions La Goélette.

Enfin, s’inspirant du site www.thedaysofyore.com, elle crée le blogue « Préfaces [8]» en 2010, un site destiné à mettre les auteurs en valeur.

Spécialités et style[modifier | modifier le code]

Si Marie-Julie Gagnon travaille principalement au Québec, elle voyage souvent, avec ou sans sa famille, avec ses copines ou seule. Fière utilisatrice d'ordinateurs, appareils photo, et caméscopes, ses billets et articles sont souvent enrichis de ses propres vidéos [9] et photos. Elle livre à ses nombreux lecteurs ses impressions, tout au long de ses péripéties, avec rigueur et enthousiasme. Ses intérêts sont variés sans qu'elle ne soit spécialiste de rien : elle aime tout ce qui touche les voyages, les différences culturelles, les médias sociaux, la cyberculture, la vie urbaine, les phénomènes sociaux, les spas, les hôtels, les séries télé, etc. Elle revendique d’ailleurs le droit de porter plusieurs chapeaux professionnels.

En 2006, elle a donné naissance à une fille, qu’elle emmène souvent avec elle dans ses missions professionnelles. Elle consacre une section de son blogue personnel aux voyages avec les enfants [10] et a signé en 2011 une série de billets regroupés sous le titre « Un baluchon pour deux [3]», publiés sur www.coupdepouce.com, décrivant leurs péripéties à toutes les deux sur une période de six mois.

Associations[modifier | modifier le code]

Marie-Julie Gagnon est membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ).

Honneurs et mérites[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Premier prix du Concours du meilleur texte de trois pages organisé par l’UQAC pour La Petite Livreuse.
  • 1994 : Finaliste du concours littéraire Critère pour la nouvelle La Soif des océans.
  • 1993 : Gagnante du Concours lecteur-lectrice de l’année (critique littéraire) du Gala du Livre de Jonquière, en 1993.
  • 1991 : Gagnante à deux reprises du Gala Personnalité Opti-Jeunesse (art oratoire) avec mentions dans la catégorie « improvisation ».
  • 1989 : Gagnante du Concours jeune journaliste du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Blogue personnel de Marie-Julie Gagnon : www.taxibrousse.wordpress.com
  • Blogue voyage de Marie-Julie Gagnon : www.coupdepouce.com/blog/author/marie-julie-gagnon/

Notes et références[modifier | modifier le code]