Marie-Claude Treilhou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie-Claude Treilhou est une réalisatrice et actrice française née le 10 novembre 1948 à Toulouse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une licence de philosophie et d'histoire de l'art, Marie-Claude Treilhou collabore aux revues Cinéma et Art press de 1974 à 1977. Après avoir été l'assistante en 1978 de Paul Vecchiali sur Corps à cœur, elle se lance dans la réalisation, en 1979, avec Simone Barbès ou la vertu : la matière de ce film a été nourrie par l'expérience de la réalisatrice qui a travaillé longtemps comme vendeuse, coursière, enquêtrice, caissière, ouvreuse...

Navigant entre fiction et documentaire, elle obtient le prix Jean-Vigo pour son court-métrage Lourdes, l'hiver. Après L'âne qui a bu la lune, adaptation de contes méridionaux, elle fait exceptionnellement appel à des comédiens professionnels avec Le Jour des rois, ou la folle équipée de trois vieilles dames incarnées par Danielle Darrieux, Paulette Dubost et Micheline Presle accompagnées de Robert Lamoureux et de Michel Galabru.

La cinéaste fait quelques apparitions dans des films d'amis comme Corps à cœur de Vecchiali et, à l'inverse, réunit Claire Simon, Dominique Cabrera, Alain Guiraudie et André Van In dans Un petit cas de conscience en 2002. Les héros de Marie-Claude Treilhou sont le plus souvent de simples gens traversés par les grands bouleversements de l'Histoire (Il était une fois la télé, Paroisses, paroissiens, paroissiennes) ou bien portés par un travail qui les transforme et dont elle veut communiquer l'enthousiasme, le perfectionnisme et la grâce (En cours de musique, Les métamorphoses du chœur, Couleurs d'orchestre).

Marie-Claude Treilhou enseigne aux Ateliers Varan.

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que réalisatrice[modifier | modifier le code]

En tant qu'actrice[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]