Marie-Célie Agnant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie-Célie Agnant est une écrivaine québécoise née à Port-au-Prince (Haïti) en 1953. Elle vit au Québec depuis 1970.

Auteure de poèmes, romans et nouvelles, elle publie aussi des romans jeunesse. Elle est aussi conteuse et travaille occasionnellement avec le Bread and Puppet Theater (en) du Vermont.

Ses textes ont été traduits en espagnol, en anglais, en néerlandais, en italien et en coréen.

Elle à participé au Festival Metropolis bleu à plusieurs reprises depuis 2004.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1994 - Balafres (poèmes)
  • 1997 - Le Silence comme le sang
  • 1999 - Le Noël de Maïté
  • 1999 - Alexis d'Haïti
  • 2000 - Alexis, fils de Raphaël
  • 2000 - La Dot de Sara
  • 2001 - Vingt petits pas vers Maria
  • 2001 - Le Livre d'Emma
  • 2001 - Maria, Maria, Maria--
  • 2003 - La Légende du poisson amoureux
  • 2003 - L'Oranger magique
  • 2005 - Créer, penser, informer
  • 2006 - Un Alligator nommé Rosa

Honneurs[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Beatrice Schuchardt: Räume der Verdrängung, Räume der Vertreibung im Werk Marie-Célie Agnants, en: Gesine Müller, Susanne Stemmler, éds.: Raum, Bewegung, Passage. Postkoloniale frankophone Literaturen. Gunter Narr, Tübingen 2009 (ISSN 1861-3934) ISBN 9783823365150 pp. 165 - 182 (en Allemand)