Marie-Antoinette d'Autriche (1669-1692)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie-Antoinette d'Autriche (homonymie).
Marie-Antoinette d'Autriche

Marie Antoinette Thérèse Josephe d'Autriche, archiduchesse d'Autriche, né le au Palais de la Hofburg de Vienne et morte dans le même lieu le , est une des filles de Léopold Ier du Saint-Empire et Marguerite-Thérèse d'Autriche. Elle est la première épouse de Maximilien-Emmanuel de Bavière et mère de Joseph-Ferdinand de Bavière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie Antoinette est une fille intelligente et cultivée. Le dernier roi Habsbourg d'Espagne Charles II n'a pas d'enfants et Marie Antoinette, en tant que seul enfant survivant de Marguerite-Thérèse, la sœur de Charles II, peut légitimement prétendre à sa succession. Il est donc convenu lors de sa naissance que Marie Antoinette épousera son oncle, le roi Charles II. Mais ce projet échoue pour des raisons politiques.

En 1685 Marie Antoinette épouse Maximilien-Emmanuel de Bavière, son cousin issu de germain, électeur de Bavière. Le mariage n'est pas heureux, mais ils ont trois enfants :

  • Leopold Ferdinand (1689), mort à la naissance.
  • Antoine (19 novembre 1690), mort à la naissance.
  • Joseph Ferdinand (1692-1699), choisi comme héritier par le roi Charles II d'Espagne en 1698.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]