Marie-Anne Chapdelaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marie-Anne Chapdelaine
Marie-Anne Chapdelaine, le soir du deuxième tour des élections législatives de 2012.
Marie-Anne Chapdelaine, le soir du deuxième tour des élections législatives de 2012.
Fonctions
Députée de la première circonscription d'Ille-et-Vilaine
En fonction depuis le 20 juin 2012
Élection 17 juin 2012
Prédécesseur Jean-Michel Boucheron
Biographie
Date de naissance 20 mars 1962 (52 ans)
Lieu de naissance Revin (Ardennes)
Parti politique PS
Profession Informaticienne[1]

Marie-Anne Chapdelaine est une femme politique française, née le 20 mars 1962 à Revin (Ardennes)[2]. Elle est membre du Parti socialiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Anne Chapdelaine s'engage comme militante au PS en 1978. Après avoir déménagé à Rennes dans les années 1990, elle obtient son premier mandat électoral en étant élue au conseil municipal de Rennes lors des élections municipales françaises de 2001, sur la liste d'Edmond Hervé. Elle est réélue en 2008 avec Daniel Delaveau et devient adjointe au maire[1].

Pour l'année 2012, elle se porte candidate à la députation dans la première circonscription d'Ille-et-Vilaine nouvellement redécoupée, que le PS avait réservée à une femme[3]. Elle remporte la primaire interne contre Sylvie Robert, vice-présidente de Rennes métropole, du conseil régional de Bretagne et Secrétaire nationale du PS à la culture, présentée comme favorite[4]. La primaire est décrite par Le Télégramme comme « tendue »[2]. Le soutien du secrétaire de la fédération lui aurait été décisif selon Ouest-France[5] et Le Télégramme[4]. Elle a remporté 125 voix contre 88 pour sa concurrente, 5 abstentions [6] et une participation des militants de 89 %[7].

Lors de l'élection même, elle affronte la candidature dissidente du député socialiste sortant de la circonscription, Jean-Michel Boucheron, qui s'annonce le 11 mai 2012[8]. Il n'est soutenu par aucun des socialistes élus dans la région[9]. Elle obtient le 10 juin 17 168 voix, soit 35,13 %, et 9 000 de plus que lui, alors que Jean-Michel Boucheron se classant troisième ne peut participer, avec l'abstention, au second tour[10]. La semaine suivante, elle remporte le second tour avec 66,63 % des voix contre Grégoire Le Blond, le maire centre-droit de Chantepie[11].

Responsabilités à l'Assemblée Nationale[modifier | modifier le code]

  • Membre de la commission des lois (XIVe législature).

Mandats[modifier | modifier le code]

Député
Conseiller municipal / maire
  • 2001 – 2008 : conseillère municipale de Rennes, en charge de l'égalité et de l'intégration[1] ;
  • 2008 - 2012 : adjointe au maire de Rennes, déléguée à l'égalité des droits et à la laïcité et chargée de la prévention des risques des immeubles[12].
  • depuis 2012 : conseillère municipale de Rennes[13].
Mandats intercommunaux
Autres mandats

Le 12 octobre 2012 elle est nommée présidente du Conseil Supérieur de l'Adoption[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Vincent Jarnigon, « Cinq nouveaux, trois réélus : qui sont nos députés », Ouest-France, no 20631,‎ 19 juin 2012
  2. a et b Législatives en Ille-et-Vilaine. Un PS toujours dominateur, la droite sauve ses 3 sièges, Le Télégramme, 17 juin 2012.
  3. « Législatives : Boucheron torpille la fédération départementale du PS », Le Mensuel, 22 mai 2012.
  4. a et b « Législatives. Le pari solitaire de Jean-Michel Boucheron », Le Télégramme, 5 juin 2012.
  5. « Candidature. Décembre 2011: crise au PS autour de la première circonscription », Ouest-France Législatives 2012, 26 avril 2012.
  6. « Législatives : les militants du Parti socialiste ont désigné leurs candidats », Blog de François André, Journal de campagne, 3 décembre 2011.
  7. « Les candidats PS élus par les militants », France 3 Bretagne, Antonin Billet, 2 décembre 2011.
  8. « Législatives : Boucheron, épine parmi les roses », Le Mensuel de Rennes,‎ 11 mai 2012 (lire en ligne)
  9. « Rennes. Les barons du PS lâchent le député dissident Jean-Michel Boucheron », Ouest-France, 23 mai 2012
  10. Le Monde, 10 juin 2012
  11. Résultats annoncés par le ministère de l'Intérieur
  12. Les adjoints, site de la ville de Rennes.
  13. Conseil municipal : changements dans l'équipe rennaise, site de la Ville de Rennes et de Rennes Métropole, 11 septembre 2012.
  14. « Décret du 12 octobre 2012 portant nomination de la présidente du Conseil supérieur de l'adoption - Mme Chapdelaine (Marie-Anne) », sur Légifrance,‎ 12 octobre 2012 (consulté le 16 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]