Marie-Élisabeth de Saxe-Meiningen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie-Élisabeth de Saxe-Meiningen

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Gravure de la princesse de Saxe-Meiningen

Naissance 23 septembre 1853
Potsdam, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 22 février 1923 (à 69 ans)
Munich, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositrice, musicienne

La princesse Marie-Élisabeth de Saxe-Meiningen est une musicienne et compositrice allemande, née à Potsdam le 23 septembre 1853 et morte à Obersendling, aujourd'hui un quartier de Munich, le 22 février 1923.

Biographie[modifier | modifier le code]

La princesse Marie-Élisabeth de Saxe-Meiningen est la fille du prince Georges de Saxe-Meinigen, futur duc Georges II de Saxe-Meiningen et de sa première épouse la princesse Charlotte de Prusse (1831-1855). Elle est encore bébé lorsque sa mère meurt en couches et elle est élevée par la seconde épouse de son père, née princesse Théodora de Hohenlohe-Langenbourg.

Elle reçoit une éducation soignée et bénéficie de talents musicaux développés par Theodor Kirchner. Elle est une pianiste douée. Elle compose des marches et plusieurs pièces musicales, dont la Danse du Flambeau (Fackeltanz) pour le mariage de son frère Bernard (1878), une romance pour clarinette, piano ou orchestre (1892), une fantaisie pour orchestre Aus der großen eisernen Zeit.

Le duc Georges II de Saxe-Meiningen, son père, était admirateur et mécène de Brahms. La romance en fa majeur composée par la princesse est influencée par Brahms et le thème en est repris par sa sonate pour clarinette, opus 120 et reprise par Richard Mühlfeld. En plus de Brahms et de Mühlfeld, la princesse est entourée par Richard Strauss, Franz Mannstädt, Hans von Bülow, Friz Steinbach et Bernhard Müller.

Elle réunit régulièrement des artistes dans sa villa Felicitas à Berchtesgaden et soutient financièrement de jeunes cantatrices.

La princesse est restée célibataire. Elle s'éteint en 1923 à 70 ans après la première guerre mondiale, la chute des monarchies allemandes et les crises qui en ont découlé. Son corps est inhumée au cimetière du parc de Meiningen.

Source[modifier | modifier le code]