Marie-Élisabeth de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie-Élisabeth

Description de cette image, également commentée ci-après

Marie-Élisabeth de France vers 1577

Biographie
Dynastie Maison capétienne de Valois
Naissance
Palais du Louvre à Paris
Décès (à 5 ans)
Hôtel d'Anjou à Paris
Sépulture Nécropole royale de la basilique de Saint-Denis
Père Charles IX de France
Mère Élisabeth d'Autriche

Marie-Élisabeth de France (née le 27 octobre 1572, morte le 2 avril 1578) est la fille unique de Charles IX de France et d'Élisabeth d'Autriche.

Ses grands-parents maternels sont Maximilien II du Saint-Empire et Marie d'Autriche, ses grands-parents paternels sont Henri II de France et Catherine de Médicis. Elle est baptisée le 2 février 1573 en présence du comte de Worcester, représentant d'une des marraines du bébé, la reine Elisabeth Ire d'Angleterre, l'autre marraine est sa grand-mère maternelle, l'impératrice du Saint-empire romain germanique Marie d'Autriche. Son parrain quant à lui, est le duc Emmanuel-Philibert de Savoie.

A moins de 2 ans, elle perd son père et sa mère retourne à Vienne en 1576 sans avoir pu l'emmener. Marie-Élisabeth ne reverra jamais sa mère. Elle grandit au château d'Amboise, loin de Paris et des guerres de religion qui ravagent le royaume à la même période.

Malade et de santé fragile, elle est néanmoins ramenée dans la capitale où elle meurt en 1578 à l'âge de 6 ans. La petite princesse presque orpheline fut pleurée et regrettée de la cour à cause de sa gentillesse, de sa grâce et de sa douceur.

Elle fut inhumée dans un caveau de la basilique Saint-Denis, auprès de son père. Le 17 octobre 1793, le caveau fut profané par les révolutionnaires et ses restes furent jetés à la fosse commune. En 1817, elle fut réinhumée dans l'ossuraire de la basilique.

Liens externes[modifier | modifier le code]