Marianites de Sainte-Croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Sœurs Marianites de Sainte-Croix forment une congrégation religieuse catholique fondée en France par le père Basile Moreau (1799 Laigné-en-Belin (Sarthe) - 1873) pour la prière, l'enseignement et les soins aux malades et prenant le parti des exclus.

En 1838, il propose une règle de vie à un groupe de femmes dévouées. En 1841, la première supérieure générale Léocadie Gascoin (1818 - 1900) reçoit le nom de (Très Révérende) Mère Marie des Sept-Douleurs. La congrégation connaît alors une forte expansion en Indiana (États-Unis) et au Canada qui forment deux provinces. Celles-ci, à la suite de difficultés dans le gouvernement de la congrégation, réclament leur autonomie et forment aujourd'hui deux congrégations distinctes unies aux Marianites dans la Famille de Sainte-Croix : Les sœurs de la Sainte-Croix (Indiana) les sœurs de Sainte-Croix (Canada).

Bien que la maison-mère de la congrégation se trouve au Mans (Sarthe), celle-ci est aujourd'hui surtout présente en Louisiane, en Inde, à Haïti et au Bangladesh. En France, des sœurs marianites sont présentes en à Tourneville, Lingreville, Saint-Hilaire-du-Harcouët (Manche) et Vernouillet (Eure-et-Loir).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, Notice Sur La Congrégation Soeurs marianites de Sainte-Croix, Maison-Mère, 1934.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Les Marianites (site bilingue, mais certaines pages ne sont pas traduites)