Mariage du prince William et de Catherine Middleton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mariage du prince William et de Catherine Middleton
Catherine Middleton et le prince William.
Catherine Middleton et le prince William.
Généralités
Type Mariage princier
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Localisation Abbaye de Westminster (Londres)
Organisateur Famille royale britannique
Famille Middleton
Date
Participant(s) Liste des invités
Site web www.officialroyalwedding2011.org

Le mariage du prince William, duc de Cambridge et de Catherine Middleton s'est déroulé le à l'abbaye de Westminster à Londres au Royaume-Uni. Le prince William, en seconde position dans l'ordre de succession à la reine Élisabeth II, a rencontré Kate Middleton pour la première fois en 2001 alors qu'ils étaient tous les deux à l'université de St Andrews. Leurs fiançailles, commencées le , ont été annoncées le . L'événement a attiré l'attention des médias qui l'ont comparé au mariage des parents du prince William, le prince Charles et Lady Diana Spencer en 1981. La cérémonie a été diffusée en mondovision et aurait été regardée dans le monde par un milliard de personnes[1],[2].

Le couple a l'intention de continuer à résider sur l'île d'Anglesey en Galles du Nord, où le prince William est basé en tant que pilote pour la Royal Air Force.

Le couple annonce qu'il attend son premier enfant le . Leur fils, le prince George de Cambridge, naît le au St Mary's Hospital de Londres.

Couple[modifier | modifier le code]

Au centre, les jeunes mariés sur le balcon du Buckingham Palace. À gauche, Grace van Cutsem, et à droite, Margarita Armstrong-Jones, les demoiselles d'honneur.
Armes du duc et de la duchesse de Cambridge présentées accolées à l'occasion de leur mariage.
Articles détaillés : William de Cambridge et Catherine Middleton.

Le prince William est le fils aîné du prince Charles et de Lady Diana Spencer, et est le petit-fils de S.M. la reine et du prince Philip, duc d'Édimbourg. En tant que tel, il est second, derrière son père, dans l'ordre de succession pour le trône dans seize États indépendants connus sous le nom de royaumes du Commonwealth. Le prince William a fait ses études à Ludgrove School, Eton College, et l'université de St Andrews, après quoi il a été nommé officier de Sandhurst au régiment des Blues and Royals de la Household Cavalry[3]. Il fut ensuite transféré à la RAF, où il est devenu un pilote à plein temps de la Search and Rescue Force, son unité étant basée à RAF Valley, Anglesey[4],[5].

Catherine "Kate" Middleton est l'aînée des trois enfants de Michael et Carole Middleton. Elle a fait ses études à la St Andrew's School de Pangbourne, au Marlborough College[6] et à l'université de St Andrews[7]. Après ses études, elle a travaillé dans le commerce du détail, puis comme acheteuse d'accessoires et photographe de catalogue dans l'entreprise de ses parents[8]. Ses ascendants sont principalement anglais, avec quelques lointains ancêtres écossais et français huguenots[9]. Sa famille paternelle vient de Leeds, West Yorkshire[10] tandis que celle maternelle, les Harrison, comptait des ouvriers et des mineurs du comté de Durham[11].

Les deux futurs époux se sont rencontrés en premier cycle à l'université de St Andrews, où ils logeaient tous les deux à St Salvator's Hall durant leur première année[12] après quoi ils ont partagé un logement en ville pendant deux ans[13]. Ils seraient cousins au quinzième degré du côté Spencer, ayant Sir Thomas Fairfax et sa femme Agnes, comme ancêtres communs[9],[14], voire au douzième degré, sous réserve de vérification de preuves circonstancielles suggérant qu'ils sont tous deux descendants de Sir Thomas Leighton et d'Elizabeth Knollys[9],[15].

Annonce des fiançailles[modifier | modifier le code]

Des dizaines de drapeaux du Royaume-Uni étaient suspendus sur Regent Street

Le 16 novembre 2010, Clarence House annonce que le prince William, fils aîné de le prince de Galles, avait l'intention d'épouser sa compagne de longue date Catherine Middleton « dans le courant de l'été 2011, à Londres »[16]. Ils se sont fiancés en octobre 2010 lors d'un séjour privé au Kenya ; Le prince William a donné à Kate la bague de fiançailles que son père avait offerte à sa mère, Diana Spencer, princesse de Galles[17] — une bague en or blanc de 18 carats surmontée d'un saphir ovale de 12 carats ainsi que de 14 diamants ronds[18]. Il a également été annoncé que le couple vivrait sur l'île d'Anglesey au Pays de Galles, où est basé le régiment de la Royal Air Force auquel appartient le prince William[16],[19].

Le prince de Galles s'est dit « très heureux... ils se connaissent depuis longtemps »[20] et la reine Élisabeth II a déclaré qu'elle était « absolument ravie » pour le couple[17], en donnant son consentement formel à leur mariage — selon les prescriptions du Royal Marriages Act 1772 — lors du Conseil privé britannique tenu le matin de l'annonce officielle[21]. Des félicitations ont également été adressées par les Premiers ministres de la reine[22],[23],[17], notamment par le Premier ministre d'Australie Julia Gillard, de tendance républicaine modérée[24]. De plus, Pete Broadbent, évêque suffragant de Willesden, connu pour ses opinions républicaines, a publié sa réaction à l'annonce du mariage sur Facebook. Il a reconnu plus tard que ses propos étaient « offensants » et il a par la suite présenté ses excuses[25], mais son supérieur, Richard Chartres, évêque de Londres, a été chargé de le faire retirer du ministère public « jusqu'à nouvel ordre »[26],[27].

Après l'annonce, le couple a donné une interview exclusive au rédacteur en chef politique de ITV News, Tom Bradby[28], et a organisé une séance photo au Palais St. James[29],[30]. Le 12 décembre 2010, Buckingham Palace a publié les photos officielles des fiançailles, prises le 25 novembre dans les appartements du palais Saint-James par le photographe Mario Testino[31],[32].

Le communiqué de l'annonce indiquait simplement une date de mariage « pour le printemps ou l'été 2011 ». C'est le 23 novembre 2010 que la date du 29 avril 2011 a été confirmée. Il a ensuite été annoncé que ce jour serait déclaré public holiday au Royaume-Uni[33], la confirmation formelle en ayant été donnée par le Queen-in-Council le 15 décembre 2010[34]. La date du mariage a été également déclarée jour férié aux Bermudes, aux îles Caïmans, île de Man, Gibraltar, Guernesey, Jersey, îles Malouines, Montserrat ainsi qu'aux îles Turques-et-Caïques[35],[36],[37].

Le 29 avril tombant six jours avant les élections du Parlement écossais et le référendum sur le vote alternatif, l’événement a suscité de nombreux commentaires politiques[38],[39],[40],[41]. John Curtice, professeur de sciences politiques à l'Université de Strathclyde, a déclaré que la date était « malheureuse » pour les élections écossaises et que « ce mariage royal était susceptible d'être mêlé au débat politique »[42].

Organisation[modifier | modifier le code]

Note : toutes les heures sont en BST (UTC+01:00).

Le 23 novembre 2010, Clarence House a annoncé la date du mariage pour le 29 avril 2011 (jour de la Sainte Catherine de Sienne), ainsi que le lieu de l'abbaye de Westminster[33],[43].

Le palais St. James a annoncé le 5 janvier 2011 que la cérémonie commencerait à 11:00, heure locale, et que le marié arriverait à l'abbaye par voiture plutôt qu'en carrosse (ce dernier étant le moyen de transport traditionnel pour les mariés royaux). Le parcours allait du long du Mall, via Horse Guards Parade, pour descendre à Whitehall jusqu'à l'abbaye.

Coût[modifier | modifier le code]

Le London Eye était illuminé au couleur de l'Union Flag le soir du mariage

Il a également été annoncé que les coûts du mariage seront pris en charge par la famille royale et les Middleton eux-mêmes, tandis que les frais de sécurité et de transport seront couverts par le Trésor britannique[44],[45]. Le couple a par ailleurs demandé que des dons soient faits aux organismes de bienfaisance à la place de cadeaux de mariage traditionnels[46], et a établi à cette fin le fonds The Prince William and Miss Catherine Middleton Charitable Gift Fund, qui a pour but d'aider des organismes de charité comme le Christchurch Earthquake Appeal, la Garde côtière auxiliaire canadienne, le Royal Flying Doctor Service of Australia, et la Zoological Society of London[47].

Le coût du mariage aurait été de 20 millions de livres[48]. Le quotidien australien Herald Sun a estimé à 32 millions de dollars australiens le coût de la sécurité, et à 800 000 dollars australiens celui des fleurs[49]. En contrepartie, le mariage aurait donné lieu à un surcroît de 2 milliards de livres du tourisme au Royaume-Uni[50].

Liste des invités[modifier | modifier le code]

Chemin[modifier | modifier le code]

Route de la mariée et du marié en provenance et vers la cérémonie de mariage à l'abbaye de Westminster

La route de la mariée et du marié allait de Buckingham Palace à l'abbaye de Westminster par The Mall, en passant par Clarence House, Horse Guards Road, Horse Guards Parade par le biais de Horse Guards Arch, Whitehall, le côté sud de Parliament Square, et Broad Sanctuary[60].

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le marié s'est rendu à la cérémonie dans une Bentley avec son frère et son garçon d'honneur (à gauche), et l'épouse dans une Rolls-Royce Phantom VI avec son père (à droite) Le marié s'est rendu à la cérémonie dans une Bentley avec son frère et son garçon d'honneur (à gauche), et l'épouse dans une Rolls-Royce Phantom VI avec son père (à droite)
Le marié s'est rendu à la cérémonie dans une Bentley avec son frère et son garçon d'honneur (à gauche), et l'épouse dans une Rolls-Royce Phantom VI avec son père (à droite)

À 6 heures, heure locale, les routes dans et autour de la voie processionnelle ont été fermées à la circulation. Dès 8 h 15, les gouverneurs généraux, Premiers ministres des Royaumes du Commonwealth, et diplomates, sont tous arrivés à l'abbaye. LL.AA.RR. princes William et Harry ont ensuite quitté Clarence House à 10 h 10 dans une Bentley State Limousine, et sont arrivés à 10 h 18, suivis par les représentants de familles royales étrangères, la famille Middleton, et enfin, la propre famille du prince (la Princesse royale, le duc d'York, les princesses Beatrice et Eugenie d'York, le comte et la comtesse de Wessex, le vice-amiral Timothy Laurence, le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles). Par tradition, la reine et le duc d'Édimbourg étaient les derniers membres de la famille royale à quitter le palais de Buckingham, arrivant à l'abbaye à 10 h 48. Le cortège a ensuite quitté le Goring Hotel dans l'ex-numéro un de l'État Rolls-Royce Phantom VI à 10 h 52[61], à temps pour que le service puisse commencer à 11 heures. Le service a fini à 12 h 15, après quoi le couple nouvellement marié s'est rendu au palais de Buckingham dans un cortège composé d'autres membres de la famille royale, les parents des mariés, les garçons et demoiselles d'honneur. À 13 h 25, le couple est apparu sur le balcon du palais de Buckingham, pour assister à un défilé aérien composé d'avions Lancaster, Spitfire, et Hurricane de la Battle of Britain Memorial Flight, suivi par deux Typhoon et deux Tornado GR4.

Cérémonie[modifier | modifier le code]

Lieu[modifier | modifier le code]

L'abbaye de Westminster est le lieu de couronnements et de nombreux mariages royaux.

L'abbaye de Westminster, fondée en 960, possède un statut particulier, et est connu comme un bien royal[62]. Bien que l'abbaye soit le lieu traditionnel des couronnements depuis 1066, ce n'est l'église de choix pour les mariages royaux que depuis peu ; avant 1918, la majorité des mariages royaux avaient lieu à la chapelle royale du palais St. James et à la chapelle Saint-Georges[63]. L'abbaye, qui a habituellement une capacité habituelle de 2 000 personnes[64], a été le lieu des mariages royaux les plus récents, y compris ceux de la princesse Élisabeth et du prince Philip (1947), de la princesse Margaret et Antony Armstrong-Jones (1960), de la princesse Anne et Mark Phillips (1973), ainsi que celui du prince Andrew et Sarah Ferguson (1986)[65].

Le cortège[modifier | modifier le code]

En rupture avec la tradition royale, le marié avait un garçon d'honneur — son frère le prince Harry — plutôt qu'un "supporter", tandis que la mariée a choisi sa sœur, Pippa, comme demoiselle d'honneur principale (chief bridesmaid, ou maid of honour selon le titre officiel). Il y avait quatre demoiselles d'honneur — Lady Louise Windsor, la fille de sept ans du comte et de la comtesse de Wessex ; l'honorable Margarita Armstrong-Jones, la fille de huit ans du vicomte et de la vicomtesse Linley ; Grace van Cutsem, la fille de trois ans du couple de l'ami Hugh van Cutsem ; et Eliza Lopes, la petite-fille de trois ans de la duchesse de Cornouailles. Deux garçons y ont participé : William Lowther-Pinkerton, le fils de dix ans du secrétaire privé de S.A.R. le prince William, Jamie Lowther-Pinkerton, Tom Pettifer, le fils de huit ans de l'ancienne nounou de LL.AA.RR. les princes William et Harry, "Tiggy" Pettifer[66],[67].

La mariée[modifier | modifier le code]

La robe de mariée, conçue par le designer anglais Sarah Burton d'Alexander McQueen[68], a été faite de satin et de dentelle et mettait en avant un corsage et une jupe applique. La principale dentelle du décolleté et des manches a été réalisée dans les ateliers de la Maison Sophie Hallette à Caudry (dans le département du Nord, France)[69]. Cette dentelle fut retravaillee à la main par une technique qui a pris naissance en Irlande dans les années 1820 appelée « Carrickmacross », qui consiste à couper les détails des roses, chardons, jonquilles et trèfles, et de les appliquer individuellement à la tulle de soie ivoire[70]. Ces appliques en dentelle ont été faites à la main par la Royal School of Needlework, basée au Hampton Court Palace[71].

Le voile a été maintenu en place par une tiare de Cartier, réalisée en 1936 et prêtée par la reine. Elle avait été commandée par le duc d'York, père de la reine (devenu par la suite le roi George VI), trois semaines avant de succéder à son frère Edward VIII (duc de Windsor) en tant que roi. La princesse Élisabeth (devenue maintenant reine) a reçu la tiare de sa mère pour son 18e anniversaire.

Pour les thèmes coutumiers de mariée de « Quelque chose d'ancien, quelque chose de nouveau, quelque chose d'emprunté, quelque chose de bleu », la robe de Catherine Middleton était conçue avec la traditionnelle dentelle Carrickmacross (l'« anciens »), les boucles d'oreilles de diamants, donnée par ses parents (le « nouveau »), le tiare de la reine (l'« emprunté »), et un ruban bleu cousu dans le corsage (le « bleu »)[72].

Les chaussures, avec des motifs de dentelle identiques à la robe, provenaient également de la maison Alexander McQueen[73].

Le bouquet de mariée de Kate Middleton était, comme sa robe, d'un style assez sobre. Il se distinguait donc du bouquet en cascade de Lady Diana resté célèbre pour sa taille démesurée. La composition florale se voulait assez « sauvage », fraîche et printanière. Le bouquet était ainsi composé de fleurs de muguet (sweet will en anglais, et en référence à S.A.R. le prince William), de myrtes, de jacinthes et de lierre. Par ailleurs, toutes ces fleurs ont été cueillies sur les terres de la reine, dans le respect de la tradition des mariages royaux[74].

Le marié[modifier | modifier le code]

Le couple retournant de l'abbaye au palais dans le 1902 State Landau.

S.A.R. le prince William portait l'uniforme d'officier de l'Irish Guards dans l'ordre de la Garde d'honneur coiffé d'un calot, plutôt que d'un couvre chef en peau d'ours[75],[76]. En tant que lieutenant de section au service de la Royal Air Force et ayant également l'équivalent du grade de la Royal Navy et le rang de capitaine dans les Blues and Royals, le prince William aurait pu choisir de porter l'uniforme de l'un de ces grades d'officiers subalternes. Toutefois, ayant été nommé colonel honoraire de l'Irish Guards le 10 février 2011, il a plutôt choisi de porter l'uniforme de grande tenue de ce régiment[77]. En tant que chevalier de l'ordre de la Jarretière, il portait le ruban bleu de l'ordre, sur lequel ont été apposées les ailes de la RAF, et la médaille du jubilé[78]. L'uniforme a été fait et ajusté par Kashket and Partners. Le prince William n'a pas porté l'épée, comme il entrait dans une église[78].

Service du mariage[modifier | modifier le code]

Le couple de mariés a utilisé la première édition de 1966 (The Series One) du Book of Common Prayer (« Livre de la prière commune ») lors de la cérémonie[79]. Le doyen de Westminster a officié la plupart des services avec Rowan Williams, l'archevêque de Cantorbéry qui dirige la cérémonie du mariage en elle-même et Richard Chartres, l'évêque de Londres, qui donne le sermon[80],[81]. La grande tradition voulait que ce soit l'archevêque de Canterbury, l'évêque le plus ancien de l'Église d'Angleterre, qui officiait les mariages des monarques et des futurs monarques d'Angleterre[82], mais étant donné que Chartres était un proche ami du prince de Galles[83], il a été invité à prendre part à la cérémonie.

Kate n'a pas promis d'« obéir » à son mari dans ses vœux, mais plutôt de « [l']aimer, de [le] conforter, de [l']honorer et de [le] garder ».

James Middleton, le frère de la mariée, a lu les versets 1–2 et 9–18 du chapitre 12, de l'Épître aux Romains de saint Paul (Nouveau Testament)[84].

Musique[modifier | modifier le code]

Le couple royal souriant et saluant la foule.

Deux chorales, un orchestre et une fanfare ont joué la musique pendant le service. Il s'agissait de la Westminster Abbey Choir, de la Chapel Royal Choir et du London Chamber Orchestra, ainsi qu'une fanfare du Central Band of the Royal Air Force[85]. Les chorales ont été dirigées par James O'Donnell, organiste et maître des choristes de l'abbaye de Westminster. Le sous-organiste de l'abbaye, Robert Quinney, a quant à lui joué de l'orgue. L'organiste, chef de chorale et compositeur à la Chapelle royale de Sa Majesté est Andrew Gant. Le London Chamber Orchestra a été coordonné par Christopher Warren-Green, qui en est le directeur musical et chef d'orchestre principal. Les fanfares ont joué sous la direction du commandant de l'escadre Duncan Stubbs[86].

La mariée s'est avancée dans l'allée aux sons de I Was Glad, paraphrase du psaume 122 composée par Sir Hubert Parry. Cette hymne a été créée pour le couronnement du quadrisaïeul du prince William, Edward VII, à l'abbaye de Westminster en 1902[87]. La mariée a traversé la nef au bras de son père au son de la chorale, dans un cortège qui a duré trois minutes et demie, avant de rejoindre le prince William, déjà posté au pied de l'autel. La musique de sortie était la marche Crown Imperial de William Walton[79], qui a également joué au mariage du prince Charles et Lady Diana Spencer.

D'autres compositions ont également été jouées comme Blest Pair of Sirens de Parry pendant la signature du registre, Ubi Caritas et Amor de Paul Mealor en tant que motet, et ainsi qu'un hymne spécialement composé par John Rutter, This is the day which the Lord hath made[88],[89]. Le jeune compositeur gallois Paul Mealor a déclaré qu'il était ravi d'apprendre que son motet avait été choisi pour la cérémonie[90],[91].

La propre composition du directeur de la fanfare le commandant d'escadre Duncan Stubbs, Valiant and Brave, a été interprétée lors de la signature du registre de mariage[85]. Preux et audacieux (qui se traduit en anglais par Valiant and Brave) est le motto du 22e Escadron de la RAF, où le prince William y sert comme pilote de recherche et de sauvetage de la RAF Valley dans le Nord du Pays de Galles[92].

Dans les semaines précédant le mariage, il a été question dans la presse musicale de la manière dont Sir Peter Maxwell Davies, le maître de musique de la reine, a été vexé de ne pas avoir été chargé de composer pour le service, bien que deux de ses pièces instrumentales Veni Creator Spiritus et Farewell to Stromness aient été incluses dans la musique jouée avant le service, avec les œuvres de J.S. Bach, Benjamin Britten, Frederick Delius, Edward Elgar, Gerald Finzi, Charles Villiers Stanford, Ralph Vaughan Williams et Percy Whitlock[93],[88],[94].

Retransmission télévisée[modifier | modifier le code]

Défilé durant le mariage.

Pour la retransmission à travers les télévisions du monde du mariage du prince William et de Catherine Middleton, des milliers de journalistes étaient à Londres, la moitié n'était pas anglaise[95]. Selon le gouvernement britannique, deux milliards de téléspectateurs devraient regarder le mariage royal[95].

À elle seule, la BBC avait déplacé 550 personnes et CNN a ramené dans la capitale britannique une équipe de 125 personnes, tout comme d'autres chaînes américaines qui avaient des équipes de cent personnes environ[95]. En France, selon Médiamétrie, hors chaînes d'information, plus de neuf millions de personnes ont regardé les noces[96].

Pays Chaînes
Liste (non exhaustive) de chaîne retransmettant le mariage
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud SABC 3
Drapeau de l'Allemagne Allemagne ARD, ZDF
Drapeau de l'Australie Australie ABC 1
Drapeau de l'Autriche Autriche ORF 2
Drapeau de la Belgique Belgique La Une, RTL-TVi, één, Canvas, VTM
Drapeau du Brésil Brésil Globo, Record, SBT, RedeTV!
Drapeau du Canada Canada CBC, CTV, Radio-Canada, LCN, RDI
Drapeau de la République populaire de Chine Chine CCTV News
Drapeau de l'Espagne Espagne Antena 3
Drapeau des États-Unis États-Unis CBS, CNN, ABC, E! Entertainment,NBC[97]
Drapeau de la France France TF1, France 2, M6, BFM TV, i-Télé, France 24, TV5 Monde, E! Entertainment
Drapeau de l’Iran Iran BBC Persian, Euronews Persian
République d’Irlande République d’Irlande RTE One
Drapeau de l'Italie Italie Rai Uno, Canale 5
Madagascar Madagascar MaTV, RTA
Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande TV One
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Nederland 1
Drapeau du Portugal Portugal RTP1, SIC, TVI,
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni BBC One[98], ITV, BBC News
Drapeau de la Russie Russie Perviy Kanal
Serbie Serbie B92, RTS
Drapeau de la Suisse Suisse SF1, TSR2, RSI La 2
Drapeau de l’Union européenne Union européenne Euronews

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Royal wedding: What are they saying about the dress? », sur BBC News,‎ 29 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  2. (en) « William and Catherine marry in royal wedding at Westminster Abbey », sur CNN,‎ 29 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  3. (en) « William joining Harry's regiment », sur BBC News,‎ 21 septembre 2006 (consulté le 29 avril 2011)
  4. (en) « Prince William ready for Search and Rescue role », sur Meeja,‎ 16 septembre 2008 (consulté le 29 avril 2011)
  5. (en) Andrew Pierce, « Prince William starts as a search and rescue helicopter pilot », sur Telegraph,‎ 13 janvier 2009 (consulté le 29 avril 2011)
  6. (en) « World press gather outside Middleton family home in Bucklebury as royal relationship ends », sur Newbury Today,‎ 14 avril 2007
  7. (en) « Katie is just not waiting: Middleton works nine to five for parents in mundane office job », sur London Evening Standard,‎ 2 septembre 2008
  8. (en) « About us », sur Party Pieces (consulté le 29 avril 2011)
  9. a, b et c (en) William Addams Reitwiesner, « Ancestry of Kate Middleton », sur Wargs (consulté le 29 avril 2011)
  10. (en) « The Leeds connection... », sur Yorkshire Evening Post,‎ 11 septembre 2006 (consulté le 29 avril 2011)
  11. (en) Christopher Wilson, « Kate, the coal miner's », sur The Daily Mail,‎ 22 décembre 2006 (consulté le 29 avril 2011)
  12. (en) Tim Walker, « Prince William and Kate Middleton's wedding regrets », sur Telegraph,‎ 30 mai 2009 (consulté le 29 avril 2011)
  13. (en) « Prince William and Kate Middleton engagement announced », sur The Guardian,‎ 16 novembre 2010 (consulté le 29 avril 2011)
  14. (en) Hugo Vickers, « Royal wedding: a triumph for love alone »,‎ 21 novembre 2010 (consulté le 29 avril 2011)
  15. (en) Christopher Wilson, « Wills and Kate, kissing cousins! How the Royal lovebirds are related thanks to a Tudor tyrant so bloodthirsty he's been airbrushed from history »,‎ 3 août 2010 (consulté le 29 avril 2011)
  16. a et b (en) Clarence House, « His Royal Highness Prince William of Wales and Miss Catherine Middleton are engaged to be married », sur Queen's Printer,‎ 16 novembre 2010 (consulté le 29 avril 2010)
  17. a, b et c (en) « Royal wedding: Prince William to marry Kate Middleton », sur BBC,‎ 16 novembre 2010
  18. (en) Wilkes David, « A ring fit for his mother... and his love: Prince William's sapphire and diamond engagement ring for Kate », sur The Daily Mail,‎ 17 novembre 2010 (consulté le 30 avril 2011)
  19. (en) Nick Horton, « 'Royal' Anglesey, William and Kate's island of love », sur BBC,‎ 16 novembre 2010
  20. (en) « They have been practising long enough: Charles and Camilla welcome 'wicked' news of engagement »,‎ 16 novembre 2010
  21. (en) William Gibson, One gives one's blessing, Oxford, Oxford Brookes University,‎ 2 décembre 2010 (lire en ligne)
  22. (en) « Statement by the Prime Minister of Canada on the engagement of HRH Prince William to Kate Middleton »,‎ 16 novembre 2010
  23. (en) (en) « NZealand PM congratulates Prince William on engagement »,‎ 17 novembre 2010
  24. (en) « Royal wedding revives republic debate », sur News Limited,‎ 17 novembre 2010
  25. (en) Ed Thornton, « Bishop Broadbent in purdah after criticising royals »,‎ 26 novembre 2010
  26. (en) « Royal wedding: Facebook row bishop suspended », sur BBC,‎ 23 novembre 2010
  27. (en) Richard Chartres, « A statement from the Bishop of London », sur The Diocese of London,‎ 23 novembre 2010 (consulté le 29 avril 2011)
  28. (en) « VIDEO – An interview with Prince William and Miss Catherine Middleton », sur ITV News & Office of the Prince of Wales,‎ 16 novembre 2010 (consulté le 29 avril 2011)
  29. (en) Tom Bradby, « William & Kate interview », sur ITV,‎ 16 novembre 2010
  30. (en) « As it happened: Royal engagement », sur BBC,‎ 16 novembre 2010
  31. (en) « Royal wedding: William and Kate pose for Testino photos », sur BBC,‎ 12 décembre 2010 (consulté le 29 avril 2011)
  32. (en) Clarence House, « The official engagement photographs of Prince William and Catherine Middleton », sur Queen's Printer (consulté le 29 avril 2011)
  33. a et b (en) « Royal wedding celebration as workers given public holiday », Herald Scotland,‎ 24 novembre 2010 (lire en ligne)
  34. (en) « Orders Approved at the Privy Council held by the Queen at Buckingham Palace on 15th December 2010 », sur The Privy Council (consulté le 29 avril 2010)
  35. (en) « Turks and Caicos Declare Royal Wedding Public Holiday », sur Q++ Studio,‎ 27 février 2011
  36. (en) « Montserrat's Chief Minister Invited to Royal Wedding and Public Holiday Declared », sur Montserrat Tourist Board,‎ 26 avril 2011 (consulté le 28 avril 2011)
  37. (en) « Royal Wedding Fever Hits Some In Caribbean Countries », sur Jamaica Gleaner,‎ 28 avril 2011
  38. (en) Patrick Wintour, « Cameron dismisses royal wedding date clash claims | UK news », sur The Guardian (consulté le 29 avril 2011)
  39. (en) « Royal wedding date: Lib Dems fear April clash with Alternative Vote referendum », sur Mail Online,‎ 22 novembre 2010
  40. (en) « David Cameron ignores calls to rearrange alternative vote referendum over royal wedding date », sur mirror.co.uk,‎ 24 novembre 2010
  41. (en) Jon Bernstein, « Will the royal wedding create a “Yes mood” for the pro-AV campaign? », sur New Statesman,‎ 11 février 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  42. (en) Tom Peterkin, « Royal wedding at risk of becoming political football », sur The Scotsman,‎ 24 novembre 2010 (consulté le 24 novembre 2010)
  43. (en) Clarence House, « Prince William and Miss Middleton wedding », sur Queen's Printer,‎ 23 novembre 2010 (consulté le 26 novembre 2010)
  44. (en) « PM welcomes announcement of date for Royal wedding », sur Prime Minister's Office,‎ 23 novembre 2010 (consulté le 29 avril 2011)
  45. (en) « Royal Wedding date chosen by Prince William and Kate », sur BBC,‎ 23 novembre 2010 (consulté le 29 avril 2011)
  46. (en) « Royal wedding: Prince William and Kate Middleton set up charity gift fund for those that want to send them a present »,‎ 16 mars 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  47. (en) « The Prince William and Miss Catherine Middleton Charitable Gift Fund » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur The Foundation of Prince William and Prince Harry. Consulté le 18 mars 2011
  48. (en) « Most expensive security event in history: Royal wedding cost rises to £20m as police earn double time for working bank holiday », sur Daily Mail,‎ 6 mars 2011 (consulté le 30 avril 2011)
  49. (en) Carne, Lucy, Jones, Kate, « Royal wedding is low key, but not low cost », sur Herald Sun,‎ 28 avril 2011 (consulté le 30 avril 2011)
  50. (en) Zoe Wood, « Royal wedding gives £2bn boost to UK tourism »,‎ 29 avril 2011 (consulté le 30 avril 2011)
  51. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Royal wedding guestlist: who will be attending on the big day »,‎ 12 avril 2011 (consulté le 12 avril 2011)
  52. a, b, c, d, e, f, g et h The Transylvanian count, the Nazi's nephew and the Kazakh tycoon: The colourful guests Charles has invited to the Palace - website The Daily Mail
  53. a et b (en) « O'Driscoll "tempted" by Super Rugby switch », sur ESPN Scrum,‎ 26 avril 2011 (consulté le 26 avril 2011)
  54. a, b, c et d (en) Steve Douglas, « Beckham, Thorpe join sports stars at royal wedding », sur Associated Press, Seattle Post-Intelligencer,‎ 28 avril 2011 (consulté le 28 avril 2011)
  55. (en) « Royal Wedding Guest List »,‎ 11 avril 2011 (consulté le 11 avril 2011)
  56. Will Tara get her new nose in time for the Royal Wedding? - website Daily Mail
  57. (en) « The Unofficial Guest List, [4 avril 2011 »], sur Windsormiddleton.com (consulté le 24 avril 2011)
  58. (en) Prince Charles' guest list for William and Kate's wedding - website The Economic Times
  59. (en) Why have the Royal couple invited Audi's head of PR to the wedding? - website The Daily Mail
  60. (en) « The Wedding of His Royal Highness Prince William of Wales, K.G. with Miss Catherine Middleton: A summary of information released so far »,‎ 11 avril 2011 (consulté le 13 avril 2011)
  61. (en) The Times Guide to the Royal Wedding
  62. (en) « History », sur Dean and Chapter of Westminster (consulté le 29 avril 2011)
  63. (en) Royal Household, « Royal events and ceremonies > Weddings », sur Queen's Printer (consulté le 29 avril 2011)
  64. (en) « Westminster Abbey – Maths Trail », sur Dean and Chapter of Westminster (consulté le 29 avril 2011)
  65. (en) « Royals and the Abbey », sur Dean and Chapter of Westminster (consulté le 29 avril 2011)
  66. (en) « Royal wedding: William picks brother Harry as best man », sur BBC,‎ 14 février 2011 (consulté le 14 février 2011)
  67. (en) Clarence House, « An update on Maid of Honour and Bridesmaids, Best Man and Page Boys », sur Queen's Printer,‎ 29 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  68. (en) « Kate Middleton's bridal dress designed by Sarah Burton », sur Sky News,‎ 29 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  69. (fr) « Dentelles françaises pour la robe de mariée de Kate »,‎ 29 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  70. (en) « Kate's Wedding Dress Up Close », sur LIFE.com,‎ 29 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  71. (en) « Royal wedding fashion blog: More details on Kate's dress » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 29 avril 2011, sur Dallas Morning News. Consulté le 29 avril 2011
  72. (en) « Kate Middleton's bridal dress designed by Sarah Burton », sur BBC News,‎ 29 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  73. « Chaussures de Kate Middleton à son mariage » sur glamour.com [image]
  74. Le bouquet de mariée de Kate Middleton sur bouquets-de-mariée.com
  75. (en) « The Bridegroom and Best Man Uniforms », sur The Royal Wedding (consulté le 1er mai 2011)
  76. (en) « Royal wedding: Prince William marries in Irish Guards red », The Telegraph,‎ 29 avril 2011 (lire en ligne)
  77. (en) « Prince William appointed as Colonel of the Irish Guards », sur The official website of The British Monarchy,‎ 10 février 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  78. a et b (en) « Royal wedding: Prince William wears RAF wings on Irish Guards tunic », sur The Telegraph,‎ 29 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  79. a et b (en) « Evening Standard », This Is London,‎ 29 avril 2011
  80. (en) « Prince William and Kate Middleton reveal wedding plans », sur BBC,‎ 5 janvier 2011 (consulté le 5 janvier 2011)
  81. (en) Clarence House, « The wedding of HRH Prince William of Wales and Miss Catherine Middleton – an update », sur Queen's Printer,‎ 5 janvier 2011 (consulté le 5 janvier 2011)
  82. (en) Wynne-Jones Jonathan, « Archbishop of Canterbury to officiate at royal wedding »,‎ 4 décembre 2010 (consulté le 5 janvier 2011)
  83. (en) Victoria Ward, « Royal Wedding: Bishop predicts Prince William's marriage to Kate Middleton will only last seven years »,‎ 21 novembre 2010 (consulté le 5 décembre 2010)
  84. (en) « Royal wedding: William greets fans ahead of wedding », BBC,‎ 28 avril 2011
  85. a et b (en) Jenny Coombes, « RAF Northolt man pens Royal Wedding fanfare »,‎ 21 avril 2011 (consulté le 27 avril 2011)
  86. (en) « Musicians for the Wedding Service at Westminster Abbey »,‎ 15 mars 2011 (consulté le 13 avril 2011)
  87. (en) « Balcony kisses seal royal wedding », BBC,‎ 29 avril 2011
  88. a et b (en) « Royal wedding: the Order of Service in full », sur Daily Telegraph,‎ 29 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  89. (en) « Music for the Royal Wedding », sur Westminster Abbey press office,‎ 28 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  90. (en) « Composer's delight at inclusion of his music service », sur The Herald (Scotland),‎ 29 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  91. (en) « Paul Mealor to be performed at Royal Wedding », sur Univ. of York Music Press,‎ 27 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  92. (en) « RAF fanfare to serenade the newlyweds », sur Royal Air Force (consulté le 29 avril 2011)
  93. (en) « Royal wedding: Queen's composer refuses to watch after being overlooked », sur Daily Telegraph,‎ 20 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  94. (en) « Royal wedding: Queen's composer refuses to watch after being overlooked », sur Daily Telegraph,‎ 20 avril 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  95. a, b et c Chris Ison, « Une armée médiatique en ébullition à Londres pour le mariage princier », L'Express,‎ 2011 (consulté le 29 avril 2011)
  96. Marc Pellerin, « Mariage princier : plus de 9 millions de téléspectateurs en France », Le Parisien,‎ 2011 (consulté le 30 avril 2011)
  97. (en)http://www.deadline.com/2011/04/katie-couric-to-lead-cbs-royal-wedding-coverage/
  98. (en)http://www.bbc.co.uk/pressoffice/pressreleases/stories/2010/12_december/13/edwards.shtml

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]