Maria Telkes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mária Telkes

Description de l'image  Maria Telkes NYWTS.jpg.
Naissance 12 décembre 1900
Budapest (Drapeau de la Hongrie Hongrie)
Décès 2 décembre 1995 (à 94 ans)
Domicile États-Unis
Champs Thermoélectricité
Institutions Massachusetts Institute of Technology
Diplôme doctorat en chimie physique

Mária Telkes (12 décembre 1900, Budapest-2 décembre 1995) est une scientifique américano-hongroise et inventeur qui a travaillé sur les technologies liées à l'énergie solaire[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1900 en Hongrie, Mária Telkes part aux États-Unis après avoir eu son doctorat en chimie physique.

Elle travailla comme biophysicienne aux États-Unis. De 1939 à 1953 elle participe à la recherche sur l'énergie solaire au Massachusetts Institute of Technology.

Telkes est connue pour avoir conçu le premier générateur de puissance thermoélectrique en 1947 et le premier réfrigérateur thermoélectrique en 1953 en utilisant les propriétés thermoélectrique des semi-conducteurs.

Elle est une inventeuse prolifique d'appareils thermiques dont une unité de désalinisation miniature pour utilisation sur les radeaux de sauvetage qui utilise l'énergie solaire et la condensation pour recueillir de l'eau potable selon le principe du distillateur solaire.

Une de ses spécialités est les matériaux changeant de phase, par exemple les sels fondus pour stocker l'énergie thermique. Elle a donné de nombreux cours, avec un accent hongrois très prononcé qui la faisait ressembler aux Gabor sisters (en). Un de ses composés favoris était le sulfate de sodium ou sel de Glauber ; après un cours au Texas, un étudiant intrigué vient la voir pour lui demander où il peut trouver le sel global (en anglais Glauber's salts et global' salts).

Elle est considérée comme une des pionnières dans les systèmes des stockage de l’énergie solaire thermique. Elle s'installe au Texas dans les années 1970 et est consultée par plusieurs nouvelles entreprises travaillant sur l'énergie solaire, dont Northrup Solar qui deviendra ARCO Solar puis BP Solar.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Famous Hungarians