Maria Tallchief

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maria Tallchief, née Elizabeth Marie Tall Chief à Fairfax, Oklahoma, le 24 janvier 1925 et morte le 11 avril 2013 (à 88 ans) à Chicago[1], est une danseuse, pédagogue et directrice de ballet américaine, d'origine osage par son père et irlando-écossaise par sa mère. C'est la première Amérindienne à avoir été nommée prima ballerina.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formée par Bronislava Nijinska, David Lichine et Pierre Vladimiroff à Los Angeles puis à la School of American Ballet, elle commence sa carrière au Ballet russe de Monte-Carlo en 1942. Invitée à l'Opéra de Paris avec George Balanchine en 1947, elle rejoint le New York City Ballet, danse avec l'American Ballet Theatre en 1949, avec le Ballet russe de Monte-Carlo en 1954 et avec le Ballet de l'Opéra de Hambourg en 1965.

Elle quitte la scène en 1966 et crée le Chicago City Ballet en 1980. Depuis 1990, elle dirige le Chicago Festival Ballet.

De 1946 à 1951, elle a été l'épouse de George Balanchine, dont elle a créé plusieurs ballets.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Vee F. Browne, Maria Tallchief: Prima Ballerina, 1995.
  • Maria Tallchief: America's Prima Ballerina, autobiographie, 1997.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. AFP, « Décès de Maria Tallchief, danseuse étoile », sur lefigaro.fr,‎ 12 avril 2013 (consulté le 12 avril 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]