Maria Jacobsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacobsen.

Maria Jacobsen

Description de cette image, également commentée ci-après

Maria Jacobsen vers 1910.

Naissance 6 novembre 1882
Siim (Danemark)
Décès 6 avril 1960 (à 77 ans)
Byblos (Liban)
Nationalité Danoise
Profession Missionnaire
Infirmière

Maria Jacobsen, né le 6 novembre 1882 à Siim au Danemark et morte le 6 avril 1960 à Byblos, est une missionnaire danoise. Elle est connue pour avoir été une témoin-clé du génocide arménien. Elle est l'auteure de Journaux d'une missionnaire danoise : Harpoot, 1907-1919, ouvrage considéré comme déterminant par l'historien Ara Sarafian. Elle est parvenue à sauver des centaines d'Arméniens (notamment des enfants orphelins) des massacres et des déportations. Elle est pour cela surnommée Mayrik en Arménie (diminutif affectueux pour maman).

Une large place lui est accordée au musée du génocide de Tsitsernakaberd où une plaque lui rend également hommage. Laura Linney lui prête sa voix dans le documentaire Armenian Genocide.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • (en) Maria Jacobsen, Diaries of a Danish Missionary: Harpoot, 1907-1919 , Taderon Pr., 2001 (ISBN 978-1903656075), 266 p.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Maria Jacobsen » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]