Maria Bertilla Boscardin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maria Bertilla Boscardin
Naissance 1888
Brendola, Italie
Décès 20 octobre 1922  (à 34 ans)
Trévise
Nationalité Flag of Italy.svg Italienne
Vénéré à Vicenza
Béatification 8 juin 1952 à Rome
par Pie XII
Canonisation 11 mai 1961 à Rome
par Jean XXIII
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 20 octobre
Attributs Lys, livre de catéchisme

Maria Bertilla Boscardin (Brendola, 1888 - 1922) est une religieuse italienne, infirmière à l'hôpital de Trévise, considérée comme sainte dans l'église catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anna Francesca Boscardin (dont le nom en religion sera Maria Bertilla) est née le 6 octobre 1888 à Brendola en Vénétie dans un milieu modeste et chrétien. L'enfant est considérée par son entourage comme peu douée intellectuellement, toutefois, elle a une grande ferveur religieuse, et apprend à lire dans le petit livre de catéchisme que lui donne le curé du village.

Anna souhaitait entrer au couvent, mais sa réputation de fille peu intelligente l'en empêche. Elle finit toutefois par entrer chez les Sœurs de Sainte-Dorothée, mais elle est affectée immédiatement à l'hôpital de Trévise où on lui confie les plus basses besognes.

Maria Bertilla, contre toute attente, réussit à passer brillamment les examens demandés pour devenir infirmière, et à ce poste, pendant toute la Première Guerre mondiale et jusqu'à la fin de sa vie, elle fait l'objet de l'affection et de la vénération des malades qui lui sont confiés. Tous prétendent qu'une « présence l'habite ».

Elle meurt le 20 octobre 1922 âgée de 34 ans. Sur elle, on retrouve le livre de catéchisme qu'elle avait conservé depuis son enfance.

Béatification - canonisation[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Documentation Catholique : 1952, col. 1333-1336 et 1961, col. 705-710 & 823-824
  • Prions en Église , n° 274, p. 20