Maria Anna Mozart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mozart (homonymie).
Maria Anna Mozart (1762)

Maria Anna Walburga Ignatia Mozart (née à Salzbourg, le 30 juillet 1751 - morte le 29 octobre 1829 à 78 ans à Salzbourg), surnommée Nannerl, était une musicienne renommée de l'époque. Fille de Leopold Mozart et de Anna Maria Mozart, elle était la sœur du compositeur Wolfgang Amadeus Mozart.

Enfance[modifier | modifier le code]

À sept ans, son père, Leopold Mozart, commence à lui enseigner le clavecin. Elle a le potentiel d'une enfant prodige. Son père l'emmène alors dans plusieurs grandes villes, dont Vienne et Paris pour exploiter son talent. Elle est très tôt reconnue comme une excellente joueuse de clavecin et de piano.

Reléguée par son petit frère prodige[modifier | modifier le code]

Maria Anna Mozart (c. 1785)

Mais le talent de son jeune frère, Wolfgang, de cinq ans son cadet, la relègue au second plan. Malgré son propre talent, elle accompagne son frère dans plusieurs de ses concerts, mais n'est pas considérée comme une virtuose. Wolfgang la respecte et croit qu'elle pourrait avoir du succès comme professeur de musique ou comme musicienne à Vienne en Autriche, mais ce ne sera jamais vraiment le cas.

Maria Anna a pourtant le même talent que son frère mais comme c'est une fille, elle est reléguée au second rang par ses parents et tout le monde.

Une femme de devoir[modifier | modifier le code]

Après la rébellion de Wolfgang contre son père, ils perdent contact et ne recommencent à se parler, de façon très formelle, qu'après la mort de Léopold. Elle finit sa vie auprès d'un mari que son père, refusant son propre choix, lui a choisi mais qu'elle n'aimera pas. Avec un enfant encore en vie, elle enseigne la musique à Salzbourg, une ville qu'elle n'aimera pas non plus.

Dans les arts[modifier | modifier le code]