Maria Alexandrovna Oulianova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maria Alexandrovna Oulianova (1835-1916)
Tombe de Maria Oulianova

Maria Alexandrovna Oulianova, née Blank (en russe : Мари́я Алекса́ндровна Улья́нова (Бланк)) à Kokouchkino, 6 mars 1835 et morte à Petrograd (aujourd'hui Saint-Pétersbourg) le 25 juillet 1916, est la mère de Lénine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans un bourg du gouvernement de Kazan en 1835, Maria Blank est la fille d'un médecin juif (Israël Moisevitch Blank) converti au christianisme orthodoxe sous le nom de baptême d'Alexandre Dimitrievitch Blank et de Anna Ivanovna Grosshopf, allemande de la Volga qui descend d'ancêtres allemands et suédois. En 1838, elle perd sa mère et est confiée à sa tante Catherine. Maria bénéficie d'une solide formation à la maison et étudie ensuite à l'université l'allemand, le français et l'anglais ainsi que la littérature russe.

En 1863, elle décroche un poste d'institutrice d'école élémentaire. La même année elle rencontre Ilia Nikolaïevitch Oulianov qu'elle épouse à Nijni Novgorod. Six enfants naîtront de cette union : Anna (1864-1935), Alexandre Oulianov (1866-1887), Olga (morte en 1891), Vladimir (Lénine) (1870-1924), Dimitri (1874-1943) et Maria (1878-1937). Plusieurs d'entre eux deviennent des révolutionnaires.

La fin du siècle est particulièrement difficile pour Maria qui doit faire face à plusieurs malheurs familiaux : le décès de son mari Ilia Oulianov (1886), la condamnation à mort de son fils aîné Alexandre (1887) et la mort de sa fille Olga (1891), sans oublier les diverses arrestations que subissent les autres enfants. À la suite à l'exil de Lénine, elle alla lui rendre visite à Paris (1902) et à Stockholm (1910). Elle décéda à Petrograd à l'âge de 81 ans. Elle est enterrée au cimetière Volkovo.

Bibliographie[modifier | modifier le code]