Maria Agata Szymanowska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maria Szymanowska

Maria Szymanowska (née Marianna Agata Wołowska à Varsovie le [1] et décédée à Saint-Pétersbourg en Russie le [1]) est une compositrice polonaise et l'une des premières pianistes virtuoses professionnelles du XIXe siècle[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a réalisé de nombreuses tournées dans toute l'Europe[2], surtout dans les années 1820, avant de s'installer définitivement à Saint-Pétersbourg. En 1822, elle devint pianiste de la cour de Russie[1]'[2], et composa pour elle, donna des concerts et enseigna la musique.

Ses pièces pour piano, ses chansons, sa musique de chambre préfigurent le style polonais brillant de Frédéric Chopin.

Sa fille, Celina Szymanowska (en), épousa le poète polonais Adam Mickiewicz.

Elle est décédée en 1831 du choléra et fut l'une des premières à être enterrée au Mitrofanievskoïe. Un cénotaphe a été érigé en sa mémoire le 25 septembre 2010 dans la Nécropole des artistes, à Saint-Pétersbourg.

Cénotaphe de Maria Agata Szymanowska

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Album per pianoforte. Maria Szmyd-Dormus, ed. Kraków: PWM, 1990.
  • 25 Mazurkas. Irena Poniatowska, ed. Bryn Mawr, PA: Hildegard, 1991.
  • Music for Piano. Sylvia Glickman, ed. Bryn Mawr, PA: Hildegard, 1991.
  • Six Romances. Maria Anna Harley [now: Maja Trochimczyk], ed. Bryn Mawr, PA: Hildegard, 1999.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 1089
  2. a, b et c Dictionnaire de la musique : sous la direction de Marc Vignal, Larousse,‎ 2011, 1516 p. (ISBN 978-2-0358-6059-0), p. 1377