Marguerite de Mantoue (1591-1632)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marguerite de Mantoue.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres des familles, voir : Maison Gonzague et Maison de Lorraine.
Marguerite de Mantoue (1591-1632)

Marguerite de Gonzague ou « de Mantoue » était une princesse italienne de la Maison Gonzague, née le 2 octobre 1591 à Mantoue (région de Lombardie, Italie), morte le 7 février 1632 à Nancy (France).

Elle était la fille aînée et quatrième enfant de Vincent Ier, duc de Mantoue et de Montferrat, et d'Éléonore de Médicis, elle-même fille de François Ier de Médicis. Elle était ainsi la nièce de Marie de Médicis, la seconde femme d'Henri IV, roi de France et de Navarre.

Elle fut mariée, le 26 avril 1606 à Nancy (capitale du Duché de Lorraine), à Henri, marquis de Pont et futur Henri II dit le Bon, duc de Lorraine et de Bar, veuf depuis 1604 de Catherine de Bourbon. Ils eurent deux enfants :

Son douaire était constitué du marquisat de Nomeny et de la terre de Létricourt. Veuve en 1624, elle se retira à la cour de France, et plaida devant son cousin Louis XIII la cause de sa fille Nicole, écartée, en 1625, de la succession et du gouvernement de la Lorraine par les intrigues de son oncle et beau-père François II et de son propre mari et cousin Charles IV. Elle revint en Lorraine après l'occupation des duchés par les troupes françaises.

Elle décéda en 1632 dans sa 41e année. Un monument religieux, édifié en 1622 sur la colline de Sion entre le couvent et le village de Vaudémont, rappelle sa mémoire…

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien(s) externe(s)[modifier | modifier le code]