Marguerite Lejonhufvud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marguerite Lejonhufvud

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

la reine Marguerite

Titre

Reine consort de Suède-Finlande

1er octobre 153626 août 1551
(14 ans, 10 mois et 25 jours)

Prédécesseur Catherine de Saxe-Lauenburg
Successeur Catherine Stenbock
Biographie
Dynastie Leijonhufvud
Maison Vasa
Nom de naissance Margareta Eriksdotter Leijonhufvud
Naissance 1er janvier 1516
Château Ekeberg (Närke)
Décès 26 août 1551 (à 35 ans)
Châteu de Tynnelsö (Södermanland)
Sépulture Cathédrale d'Uppsala
Père Erik Abrahamsson Leijonhufvud
Mère Ebba Eriksdotter Vasa
Conjoint Gustave Ier Vasa
Enfants Jean Red crown.png
Catherine
Cecilie
Magnus
Karl
Anna Maria
Sten
Sophia
Élisabeth
Charles Red crown.png
Religion Catholique
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Reines consorts de Suède-Finlande

Marguerite Lejonhufvud

Marguerite Lejonhufvud, née Margareta Eriksdotter (1er janvier 1516 - 26 août 1551), fut reine consort de Suède du 1er octobre 1536 à 1551, seconde épouse du roi Gustave Ier Vasa après Catherine de Saxe-Lauenburg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marguerite Leijonhuvfud était membre de l'une des familles nobles suédoises les plus puissantes. Elle est la fille d'Erik Abrahamsson Leijonhufvud, qui fut exécuté lors du massacre de Stockholm, et d'Ebba Eriksdotter Vasa (parente du roi).

Elle était déjà fiancée quand le roi décida de l'épouser. Les fiançailles furent rompues. Le fiancé, Svante Sture, épousera plus tard sa sœur. Une histoire décrit ce dernier événement : le roi aurait un jour aperçu sa nouvelle reine seule avec son ancien fiancé à genoux devant elle. Il demanda plein de colère : « qu'est-ce que c'est ?! » La Reine Marguerite alors lui répondit vite : « Monsieur Sture me demande la main de ma sœur ! », ce à quoi le roi dit immédiatement « accordé ! » Et Svante Sture épousa en hâte la sœur de la reine, Martha Leijonhufvud, une femme connue pour être despotique à un point qu'elle était surnommée « le Roi Martha ».

Les premières années de son mariage, Marguerite et sa mère Ebba jouèrent un rôle important à la cour royale et il a été dit que même le roi n'avait pas osé s’opposer à sa belle-mère ; son influence, cependant, n'était pas politique.

La Reine Marguerite a été décrite comme intelligente et belle et son mariage est considéré comme heureux ; on ne sait pas si son mari lui a été infidèle. Elle a consacré sa vie aux devoirs domestiques et à la vie familiale. Elle est restée catholique sa vie entière et il lui fut pénible de voir le roi confisquer des biens aux vieux couvents catholiques. Malgré cela, il semble qu'elle n’a jamais utilisé son influence pour promouvoir ses croyances propres. Elle a fait cependant des donations à l'abbaye Vadstena toujours active, aussi bien que sa famille ; sa mère était aussi une bienfaitrice de l'abbaye Vreta.

Gustave Ier et Marguerite

Ses fréquentes grossesses ont dévasté sa santé. En août 1551, elle et ses enfants firent une excursion en bateau sur le Lac Mälar et à leur retour, elle attrapa une pneumonie. À sa mort, elle fut profondément pleurée par le roi.

Par sa fille aînée Katarina, elle est une ancêtre de ligne directe de la Reine Victoria.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Ascendance de Marguerite Lejonhufvud sur deux générations
Marguerite Lejonhufvud Père : Erik Abrahamsson Grand-père paternel : Abraham Kristiernsson
Grand-mère paternelle : Birgitta Månsdotter
Mère : Ebba Eriksdotter Grand-père maternel : Erik Karlsson
Grand-mère maternelle : Anna Karlsdotter

Ses enfants[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :