Marguerite Andersen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marguerite Andersen

Description de l'image  Photo de Marguerite Andersen.jpg.
Naissance 15 octobre 1924 (89 ans)
Drapeau de la  République de Weimar République de Weimar
Langue d'écriture français
Genres Poésie, roman, nouvelle et essai
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andersen.

Marguerite Andersen est une romancière, essayiste et poète canadienne née en Allemagne, le 15 octobre 1924. Elle vit aujourd'hui à Toronto. Elle détient, depuis 1965, un doctorat en lettres françaises de l'Université de Montréal. Elle a été professeure de français dans plusieurs pays puis professeure de littérature à l'Université Concordia et à l'Université de Guelph. Elle dirige depuis 1998 la revue littéraire Virages. Marguerite Andersen est depuis 1998 éditrice de la revue littéraire Virages, la nouvelle en revue (4 numéros par an).

Titres publiés[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

  • 2008 - Le figuier sur le toit- Les Éditions L'Interligne - Prix des lecteurs Radio-Canada
  • 2006 - Doucement le bonheur- Prise de parole - finaliste au prix Trillium
  • 2004 - Parallèles - Prise de parole - finaliste prix du Gouverneur général et prix Trillium
  • 1995 - La soupe - Prise de parole - Grand prix du Salon du livre de Toronto, ex æquo avec Robbert Fortin, pour son recueil Peut-il rêver celui qui s'endort dans la gueule des chiens
  • 1994 - Conversation dans l'interzone - avec Paul Savoie, Prise de parole
  • 1993 - La chambre noire du bonheur - Éditions Hurtubise
  • 1992 - L'homme-papier - Remue-ménage
  • 1983 - De mémoire de femme - L'Interligne - Prix du Journal de Montréal (Jeunes écrivains)

Récit poétique[modifier | modifier le code]

Nouvelle[modifier | modifier le code]

Nouvelle jeunesse[modifier | modifier le code]

Non-fiction[modifier | modifier le code]

  • 1965 - Claudel et l'Allemagne - Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa
  • 1967 - Mécanismes structuraux - en collaboration avec Huguette Uguay, Montréal, Centre de psychologie et de pédagogie
  • 1972 - Mother was not a person- écrits de femmes montréalaises, Marguerite (Margret) Andersen, éd., Montréal, Content Publishing et Black Rose
  • 1975 - Paroles rebelles- Marguerite Andersen et Christine Klein-Lataud, dir., Montréal, Remue- ménage,

Traduction[modifier | modifier le code]

  • 1999 - Industrial cathedrals of the North / Les cathédrales industrielles du Nord - Louie Palu et Charlie Angus, (Marguerite Andersen, trad.), Toronto, Between the Lines et Sudbury, Prise de parole

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1998La fête - au Théâtre La Catapulte (Ottawa) et au Théâtre du Nouvel-Ontario, Sudbury - prix O’Neill-Karch,
  • 1995 Christiane : Stations in a painter’s life, Festival The Gathering, Factory Theatre, Toronto

Revue littéraire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]