Margriet de Moor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Margriet de Moor

Margriet de Moor est le nom de plume de Margaretha Maria Antonetta Neefjes, une écrivain néerlandaise née à Noordwijk le 21 novembre 1941 (73 ans)[1].

Elle a obtenu le Prix Littéraire AKO en 1992.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • La Virtuose, [« De virtuoos »], trad. de Danielle Losman, Paris, Éditions Robert Laffont, coll. « Pavillons », 1995, 207 p. (ISBN 2-221-07929-9)
  • Duc d’Égypte, [«  Hertog van Egypte »], trad. de Danielle Losman, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Cadre Vert », 1999, 252 p. (ISBN 2-02-032023-1)
  • Le Rendez-vous, [« Zee-binnen »], trad. de Danielle Losman, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Cadre Vert », 2003, 200 p. (ISBN 2-02-049078-1)
  • Une catastrophe naturelle, [«  De verdronkene »], trad. de Danielle Losman, Paris, Libella-Maren Sell, 2009, 334 p. (ISBN 978-2-35580-020-7)[2]
  • Le Peintre et la jeune fille, [« De schilder en het meisje »], trad. d’Annie Kroon, Paris, Libella-Maren Sell, 2012, 288 p. (ISBN 978-2-35580-033-7)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Margriet de Moor Biografie », sur cultuurarchief.nl (consulté le 21 août 2012)
  2. Nancy Kline, « Swept Away », sur New York Times,‎ 1er avril 2010 (consulté le 21 août 2012)